Comment J’ai Payé 500€ de Factures Sans Argent

Comment J’ai Payé 500€ de Factures Sans Argent
4.2 (84%) 5 votes

Vous avez des problèmes financiers ? Tout le monde en a : chômage, RSA, famille à charge… La liste des raisons est longue. Des factures impayées ? Alors vous êtes sur le bon site. Dans ce guide, je vous ai listé toutes les aides financières que vous pouvez obtenir. Si j’ai réussir à les avoir, pourquoi pas vous ? Voici 7 Aides Pour Vous Aider à Payer vos factures sans argent chaque mois:

  1. Pour le loyer.
  2. Pour la caution et les frais d’installation dans un nouveau logement.
  3. Pour la mutuelle.
  4. Pour la cantine.
  5. Pour les factures EDF, de gaz, de téléphone et d’eau.
  6. Pour la crèche.
  7. Pour la maison de retraite.

1. Comment payer son loyer sans argent ?

Je commence par le plus important : le loyer. Si vous n’arrivez pas à régler vos échéances, réagissez très vite.La CAF et le FSL sont 2 interlocuteurs fiables qui ont des solutions à vous proposer.

Un secours de la CAF qui tombe à pic

La première chose à faire : contactez votre CAF. Elle vous mettra en rapport avec le fonds habitat (s’il existe dans votre département).

Toutes les CAF ne le font pas, certaines préfèrent faire un prêt. Mais si vous avez la chance de tomber sur une CAF qui vous donne directement de l’argent (ou à votre propriétaire) pour ne pas que vous vous retrouviez à la rue, alors c’est une chance dont vous devez profiter.

Les conditions pour bénéficier du fonds habitat

Alors bien sur, comme bien souvent, c’est une aide restrictive, ce qui veut dire que tout le monde ne peut pas en bénéficier. Voici les conditions pour que vous fassiez partie des « chanceux » :

  1. C’est votre première demande de secours depuis 1 an.
  2. Votre quotient familial CAF est bas, ce qui signifie que vos ressources mensuelles sont faibles. Je ne peux pas vous donner le quotient exact, vu qu’il varie dans toutes les CAF.
  3. Vous êtes locataire, et c’est bien vous qui logez dans cet appartement dont vous n’arrivez pas à régler le loyer.
  4. Vous habitez dans un endroit, dont à priori, vos ressources permettent de payer le loyer. Vous ne devez pas faire le grand écart entre vos ressources et votre logement, bref ne pas avoir eu la « folie des grandeurs ».

Les aides du FSL pour rembourser ses dettes de loyer

Ce sont celles du fonds de solidarité logement, qui va vous aider pour payer votre loyer, vos charges, mais aussi l’assurance de votre appartement.

À lire aussi sur le même sujet : trouver de l’argent dans l’urgence

Pour bénéficier du FSL, il faut s’adresser à son département. C’est un fonds de solidarité pour les familles en grande précarité. Toutes les infos se trouvent dans le CCAS le plus proche de votre domicile.

Êtes-vous éligible ?

Comme la CAF, le FSL applique ses propres règles car son budget n’est pas infini. Il faut donc que:

  • Vous soyez locataire et que vous souhaitiez rester dans le logement en question (cela fonctionne aussi pour les foyers – logements).
  • Vous ayez fait une demande d’APL à la CAF, et que votre dossier soit traité ou en cours de traitement.
  • Votre APL soit directement versée à votre propriétaire (c’est quand même rarement le cas dans le privé).
  • Vous n’ayez pas de garant (contre qui le propriétaire puisse se retourner en cas de défaut de paiement).
  • Vous ne soyez pas solvable (vous n’avez pas les moyens de payer) au jour de votre demande.

Mais aussi, que votre quotient familial ne dépasse pas la somme suivante :

Combien le FSL va-t-il pouvoir vous donner pour vos impayés de loyers ?

Attention. Toute demande doit être faite par une assistante sociale. Vous pouvez la faire vous même uniquement s’il s’agit de votre première demande. Le montant alloué ne va pas au delà d’1 an de dette. Il s’agit bien d’une subvention, mais qui peut se transformer en prêt sans intérêts.

  • Vous êtes seul : 1800 €.
  • Vous êtes en couple : 1800 €.
  • Vous êtes en couple avec 1 enfant : 2100 €.
  • Vous êtes en couple avec 2 enfants : 2100 €.
  • Vous êtes en couple avec 3 enfants ou plus : 2400 €.

Ces sommes ne peuvent couvrir que les loyers, les charges et éventuellement les frais de procédure si ils existent.

2. Payer la caution d’un logement et votre installation

Avoir été sans emploi pendant un certain moment, c’est sûrement n’avoir pas pu mettre assez de côté pour prévoir un déménagement et les frais que cela occasionne. Lorsque celui-ci arrive, dans le cas par exemple d’un nouveau travail, il faut trouver une solution pour pouvoir louer un appartement. Même si maintenant les choses sont plus faciles, avec 1 mois de caution au lieu de 3, l’aide au logement est toujours la bienvenue.

La garantie LOCA-PASS pour la caution

Il s’agit d’une caution qui est directement payée au propriétaire. Cela évite au locataire de payer lui-même son dépôt de garantie (ce budget peut alors être réservé à payer les frais d’agence par exemple).

Attention, si vous êtes en situation de surendettement, il ne sera pas possible de bénéficier des aides de Loca-Pass.

Est-elle gratuite ?

C’est une avance sans contrepartie financière. La garantie LOCA-PASS ne suppose pas de devoir payer des intérêts ou d’avoir à régler des frais de dossiers. Il faudra juste rembourser sous 3 ans, sachant que vous n’avez rien à payer le premier trimestre. C’est donc un remboursement avec 3 mois de différé.

Le montant que vous pouvez demander

La garantie LOCA-PASS est effective que pour des cautions allant jusqu’à 2300 €, ce qui laisse quand même une marge pour trouver un logement dans ces prix là, même à Paris et en région parisienne.

Comment en bénéficier ?

Ce cautionnement gratuit est ouvert à tous, qu’il s’agisse d’un logement social ou d’un appartement privé, même si pour ce dernier on parle maintenant de la garantie des risques locatifs au lien d’évoquer la garantie LOCA-PASS.

Il y a bien sûr des critères de revenu pour pouvoir en bénéficier, mais pas seulement. Sont éligibles :

  • Les salariés des entreprises privées, même ceux en CDD.
  • Les retraités, s’ils ne sont plus actifs depuis moins de 5 ans.
  • Les – de 30 ans qui recherchent un travail.
  • Les étudiants, boursiers ou non, à condition qu’ils aient travaillés dans les 6 derniers mois.

LOCA-PASS peut aussi vous permettre de payer votre loyer en 48 heures

Etre chômeur, ou sans argent, c’est aussi savoir prendre les devants, et anticiper les risques de ne pas pouvoir payer son loyer. Car LOCA-PASS, c’est aussi une garantie donnée au propriétaire pour le paiement des loyers en retard. Ainsi, en cas de difficulté passagère, il est possible d’activer la caution immobilière et de faire régler son loyer par l’organisme.

Charge au bénéficiaire de rembourser l’avance, en plusieurs mensualités. Comme pour la caution, cette avance reste de 2300 € au maximum. Les fonds seront directement versés au propriétaire du logement, sans frais de dossier ni intérêts à payer.

La saviez-vous : vous pouvez aussi demander l’aide de la mairie.

Les frais d’installation pris en charge par la CAF

La CAF peut vous aider à intégrer votre logement en cas de difficultés financières, en participant aux frais d’installation, et en payant le dépôt de garantie. Le solde sera alors directement versé au bailleur. Bien souvent, elle est limitée à 700 €, mais tout dépend des CAF. Se renseigner auprès de la caisse de son département.

Les frais d’installation dans un nouveau logement peuvent comprendre les frais de l’agence immobilière par laquelle vous passez pour louer le logement, mais aussi l’assurance habitation ou encore le versement du loyer pour le premier mois.

3. Le droit à une mutuelle santé même quand on n’a pas la CMU

Le principe de solidarité en France vaut principalement pour l’accès aux soins. Ainsi, les français les plus pauvres se font soigner gratuitement grâce à la CMU. Mais comment faire quand on dépasse tout juste les conditions de ressources pour en bénéficier, et qu’il n’est pas possible financièrement de se payer sa propre mutuelle ?

Il existe une aide pour avoir une mutuelle, appelée l’ACS. Elle est réservée à ceux qui remplissent toutes les conditions pour avoir le droit à la CMU, hormis celle des revenus. Jusqu’à 35% au dessus, il est possible de déposer une demande d’ACS. A titre d’exemple, un couple avec 2 enfants pourra prétendre la toucher si les ressources du foyer ne dépassent pas 24361 € annuel.

Comment faire votre demande ? 

C’est très simple. Il suffit de s’adresser à l’assurance maladie, en lui envoyant le formulaire approprié (il s’agit du même que celui de la CMU), la caisse calculera vos droits en fonction de votre situation et de vos revenus.

Ne pas oublier de joindre toutes les pièces justificatives, afin de ne pas voir votre dossier traîner et votre prise en charge aussi. Il est possible d’obtenir de l’aide d’une assistante sociale, ou de la CCAS pour remplir le dossier. C’est la CPAM qui vous contactera pour vous informer de sa décision : obtention de la CMU, de l’ACS, ou rejet.

En cas d’obtention, il faudra remettre le courrier à sa mutuelle, qui soustraira la subvention à ce que vous devez régler chaque mois pour être couvert.

À combien se monte l’ACS ?

Elle est comprise entre 100 et 500 € par an, en fonction de votre âge. Pour ceux qui n’ont pas encore de mutuel, il sera alors temps d’en chercher une.

Pour combien de temps ?

Il faut refaire sa demande chaque année. Ne plus y avoir droit est bon signe : ça signifie que la situation financière de la famille s’est améliorée. Pour ceux qui pensent y avoir encore droit l’année d’après, ne pas attendre le dernier moment pour déposer un nouveau dossier : le faire 3 mois avant la fin de son aide actuelle me semble être un bon délai.

4. Payer la cantine

Pour les parents qui travaillent, faire manger leurs enfants à la cantine est la solution la plus pratique. Mais les repas scolaires ont un coût, plus ou moins important selon les revenus. Et quand on est défavorisé, même des repas peu chers sont parfois difficiles à payer, surtout quand on a beaucoup d’enfants scolarisés.

Tout le monde doit pouvoir fréquenter la cantine, quelles que soient ses ressources. En cas de problèmes pour payer vos factures de cantine, nous vous conseillons de prendre rapidement rendez-vous avec l’assistante sociale de l’établissement scolaire. Même si elle n’est pas présente tout au long de la semaine, elle doit y tenir une permanence.

Les aides pour les familles

Selon vos difficultés, l’aide peut être partielle ou prendre en charge la totalité de la facture de cantine.

La marie et le département

Ce sont les aides locales. Ces collectivités vont oeuvrer pour prendre en charge une partie de vos factures de cantine, ou appliquer un tarif dégressif en fonction de votre quotient familial. Bien sur, l’ampleur de l’aide va dépendre de la commune où les enfants sont scolarisés, et de la volonté des pouvoirs publics d’avancer dans le bon sens.

Le fonds social

C’est une aide qui permet aux familles qui ont des enfants scolarisés au collège et au lycée de payer moins cher la cantine, voire de ne plus la payer du tout.

La bourse des collèges

Si votre enfant est au collège et qu’il est boursier, vous recevrez tous les 3 mois une certaine somme, moins les frais de cantine (qui sont donc pris en charge par la bourse). Pour rappel ,la bourse des collèges se demande sur le portail Internet scolarité-services, et son versement dépend des ressources du foyer.

5. Les solutions pour payer vos factures moins cher

Le chèque énergie pour payer moins cher votre électricité et votre gaz

Afin de restreindre au maximum les coupures énergétiques au sein des foyers les plus modestes, vous pouvez bénéficier d’un chèque énergie,  réservé aux personnes en détresse financière. Avec lui, vous pouvez régler toutes vos factures d’énergie (électricité, gaz, fioul…) mais aussi les dépenses que vous faites chez vous pour consommer moins d’énergie.

Le montant de l’aide

D’abord, si vous êtes éligible, vous ne paierez pas les frais de mise en service et vous ne réglerez que 20% du déplacement d’un technicien si vous avez été coupé faute de paiement.

Ensuite, le montant du chèque dépend de vos ressources (revenu fiscal de référence et de votre consommation d’énergie en fonction de la composition de votre foyer, de 48 à 227 €).

Comment l’obtenir ?

Il n’y a pas de démarches à faire pour l’obtenir. Si vous y avez doit, l’administration fiscale préviendra l’Agence de services et de paiement (ASP)  qui vous enverra le chèque à votre nom (par mail ou par courrier) auquel vous avez droit.

Attention à bien l’utiliser dans le temps imparti. Une date de validité est inscrite sur le chèque. Une fois reçu, à vous de l’envoyer à votre prestataire.

 La réduction sociale pour le téléphone fixe

Cela aurait été trop beau si ça avait été pour le portable… Cette aide ne concerne que ceux qui ont une ligne fixe Orange (attention cette offre ne concerne pas les box).  L’abonnement mensuel téléphone fixe est moins cher. Aide réservée à celui qui touche le RSA, l’ASS ou l’AAH.

Montant de la réduction et modalités

Pas grand chose, mais c’est déjà ça : l’abonnement sera de 6,49 € TTC par mois au lieu de 17, 96 €. L’attestation vous sera envoyée par la CAF et vous devrez la renvoyer à Orange. Si vous n’avez rien reçu, je vous conseille d’en faire directement la demande à votre organisme social.

L’aide pour payer vos factures d’eau

Malheureusement, elle n’est en place que dans très peu de communes. Renseignez-vous auprès de votre mairie. Dans les villes qui l’applique, les bénéficiaires reçoivent un chèque-eau (semblable au chèque énergie) ou règlent un tarif progressif, avec gratuité jusqu’à une certaine consommation d’eau.

Peu importe que vous soyez propriétaire ou locataire. Ce sont les ressources modestes qui sont prises en compte.

6. Payer la crèche ou la garderie 

L’aide de la CAF peut être versée directement à la crèche, ou aux parents, tout dépend des conventions. Pour rappel, le prix à payer pour faire garder son enfant en crèche dépend de vos revenus, sachant qu’il doit obligatoirement rester 15% de la dépense à la charge des parents. Les parents aisés n’y auront pas droit. Dans les grandes villes, il leur sera même difficile de prétendre à une place.

Le complément de libre choix du mode de garde

Ce versement de la CAF ou de la MSA (régime agricole) va vous permettre d’économiser jusqu’à 85% des frais de garde en fonction de vos ressources. Votre enfant doit avoir – de 6 ans et vous devez travailler, être handicapé (toucher l’AAH) ou être inscrit comme demandeur d’emploi (dans un couple, si un seul sur 2 travaille, c’est bon aussi).

Si vous choisissez la micro crèche, attention aux tarifs : celle que vous choisissez ne doit pas facturer plus de 10 € de l’heure. Vous devez aussi confier votre enfant à la structure de garde au moins 16 heures par mois.

7. Les aides financières pour les personnes âgées

Oh vieillesse ennemie… A combien peut-on prétendre quand on doit aller en maison de retraite ? Quand on connaît le coût de cet hébergement final, il y a de quoi s’arracher les cheveux qui restent. Une place dans une maison de retraite peut coûter jusqu’à 4000 € par mois, qu’il faut bien financer, et la pension de retraite n’y suffit pas toujours. Comment réduire la facture ?

Les différentes allocations pour personnes âgées

Si l’autonomie est touchée, alors on devient une personne dépendante, et sous condition de ressource on peut toucher l’APA. L’aide aux personnes dépendantes dépend de son âge, de ses revenus et de sa perte d’autonomie, mais elle peut atteindre 1212 € par mois.

Pour les toutes petites pensions de retraite, on peut ajouter l’aide sociale et l’APL, sachant que les maisons de retraite sont habilitées à recevoir ce coup de pouce des APL. Enfin, des réductions d’impôts sont possibles, là encore sous conditions de ressources.

Si vous avez été attentif  à la lecture, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Vous pouvez économiser beaucoup d’argent, mais il faudra prendre le temps de faire les démarches pour cela.

13 Comments

  1. Jeanne
  2. Denis
    • webmaster
  3. Elodie
    • webmaster
  4. Salomé
    • webmaster
  5. Tonny
    • webmaster
  6. Laureline
    • webmaster
  7. François
    • webmaster

Discussion