Travailler à Dubaï & Qatar SANS DIPLOME 2020

Les pays du Golfe ne recherchent pas que des gens sur-diplômés. Dubaï comme le Qatar offrent des emplois sans qualification et avec un bon salaire par rapport à ce que peuvent trouver dans leurs pays les français mais aussi les tunisiens, les marocains ou les algériens. Si vous êtes dans cette situation, dites-vous le bien : on peut travailler au Qatar et à Dubaï sans diplôme !

Exemples de métiers que vous allez retrouver dans cet article :

  • Hôtesse de l’air ou Steward chez Qatar Airways.
  • Centre d’appel français à Dubaï.
  • Cuisinier, serveur, femme de chambre.
  • Personnel de maison et jeune fille au pair.
  • Travailler sur une plateforme pétrolière.

Comment devenir hôtesse de l’air ou steward au Qatar ?


On parle ici de Qatar Airways, qui fait partie des meilleures compagnies du monde. Comme elle cherche toujours du personnel, elle recrute même directement à l’étranger. Des cessions sont souvent organisées à Tunis, à Rabat ou à Paris.

Si vous voulez en savoir plus sur Qatar Airways, c’est le personnel qui en parle mieux :

Source : Qatar Airways

Quel salaire en CDI ?

Entre 2 000 et 2 500 € en début de carrière, plus les avantages.

Si vous êtes sélectionné, vous aurez l’avantage d’être formé sur place. Si aucun diplôme n’est nécessaire, il faudra quand même faire une taille « normale » (2m12 pieds et bras levés) et parler anglais.

Si vous ne maîtrisez pas cette langue vous pouvez aussi postuler comme :

  • Bagagiste.
  • Personnel au sol.

Comment travailler chez Emirates ?

Une autre superbe compagnie, basée à Dubaï cette fois-ci. Emirates a carrément lancé son école d’hôtesses de l’air : Emirates Aviation College.

Le recrutement se fait à Londres dans un premier temps si vous habitez en Europe, et à Dubaï dans un second temps.

Là encore, l’anglais est demandé, mais vous pouvez travailler pour la compagnie sans avoir le bac si vous êtes très motivé. Il vous faudra être très bon pendant votre période d’essai.

Des conseils pour réussir votre entretien :

Source : Yas & Nab

Attention : pas de grève possible pour des motifs comme ceux inhérents au développement de la compagnie comme on a pu le voir chez Air France récemment.

Centre d’appel français à Dubaï


Il n’existe pas de Call Center à Dubaï 100 % français ou francophone. En revanche, de nombreux centres d’appel locaux recrutent des expatriés au profil multilingue dont des agents parlant le français. 

Qui peut postuler ?

Ces postes ne nécessitent pas forcément un diplôme et ne sont pas seulement ouverts aux personnes de nationalité française.

Les européens francophones (Belges, Suisses) et les africains francophones (algériens, marocains, tunisiens, sénégalais, ivoiriens) peuvent postuler.

Comment postuler ?

Il est très fréquent de retrouver des annonces sur les forums du type : « cherche un emploi dans un centre d’appel francophone à Dubaï »

L’intitulé du poste peut changer mais bien souvent le job est identique: de la réception ou de l’émission d’appels avec des clients basés en France.

Qui contacter ?

Malgré la forte demande il n’y a pas de solution simple à cette recherche.

Si vous recherchez un emploi directement sur place, contactez La Chambre de Commerce Française pour Dubaï et les Emirats du Nord. C’est une très bonne source d’informations.

Notre avis sur les candidatures spontanées

Vous pouvez envoyer des candidatures spontanées par email aux sociétés internationales sur place spécialisées dans le service et la relation client des groupes de tailles mondiales, comme Emirates par exemple.

Mais sachez que ces messages restent souvent sans réponse, même si c’est ce type d’entreprise qui a le plus de chance de recruter des téléopérateurs, téléconseillers et des conseillers clients qui parlent français. 

Travailler dans l’hôtellerie et la restauration à Doha


Ce ne sont les hôtels qui manquent dans le pays ! Et la coupe du monde de football 2022 promet des milliers d’embauches.

Comme cuisinier

SI vous avez une petite formation de cuisinier, vous n’aurez pas trop de mal à trouver un poste, au moins en CDD. La cuisine française est très appréciée sur place.

Comme serveur ou femme de chambre

Si vous n’y connaissez rien en cuisine, pas de panique : vous allez pouvoir travailler en salle ou dans les chambres (nettoyage). À vous de faire vos preuves si vous démarrez en bas de l’échelle, pour grimper plus haut !

Jeune Fille au pair au Qatar


Ce ne sont pas toujours des emplois faciles. Les conditions de travail dépendent beaucoup des familles sur lesquelles vous allez tomber. Mais il y a beaucoup d’annonces !

Postuler à un poste de jeune fille au pair

Les familles recherchent du personnel pour s’occuper de leurs enfants, et pas besoin d’être allé à la fac pour cela ! L’avantage, c’est que vous serez nourrie et logée.

Bon à savoir : le permis de conduire est un vrai plus sur votre CV. Si vous êtes au chômage en France, sachez que Pôle Emploi offre des aides pour passer son permis de conduire.

Quelques exemples d’annonces

Les conditions varient beaucoup d’une annonce à l’autre. Voici 2 annonces que je viens de trouver pour vous :

Famille suédoise à Doha recherche une jeune fille au pair pour 1 an. 3 enfants à garder (2, 4 et 8 ans). Salaire : 100 € par mois. 

Famille qatari offre un emploi de jeune fille au pair à Doha pour 6 mois. 4 enfants à garder (1, 5, 7 et 9 ans). Salaire : 1 500 € par mois.

Travailler dans le BTP ou sur une plateforme pétrolière


Ce sont deux secteurs qui embauchent beaucoup d’étrangers, mais ce ne sont pas des emplois faciles. S’ils sont très durs, ils payent bien néanmoins. Vous devez faire avec la concurrence des indiens et des iraniens.

IMPORTANT : parler arabe, ça aide.

Pourquoi  postuler à l’expatriation ?


Le recrutement dans les pays qui ont le vent en poupe n’a rien à voir avec ce qu’il se passe actuellement en France, en particulier en ce qui concerne le niveau de vie.

Parmi les pays qui recrutent, les pays du Golfe se placent en pôle position, le Qatar en tête.

Les secteurs qui recrutent

On recrute dans tous les secteurs : infirmière, vendeuse, pétrole, centre d’appel… Que vous soyez français, algérien, marocain, sans diplôme ou avec un CV en béton, il y en a pour tous et pour tous les goûts.

Et les ressortissants étrangers ne s’y trompent pas, puisqu’ils sont de plus en plus nombreux à postuler pour une offre d’emploi au Qatar, quand elle leur correspond.

Mes conseils pour trouver un emploi ou un stage à Dubai, dans une entreprise française ou étrangère

L’expérience d’une française qui est passée par là :

Source : Dubai Frenchie

Ce sont surtout les jeunes qui font le grand saut, mais pas que, attirés par la promesse d’un bon salaire et des avantages allant avec l’emploi :

  1. Logement de fonction.
  2. Mutuelle.
  3. Bonne école pour les enfants.
  4. Billets d’avions pour rentrer au pays pendant les vacances.
  5. Système de santé à la pointe.

Le Qatar recrute : ce qu’il faut savoir


Avant toute chose, vous devez au moins maîtriser 2 langues : celle du pays et l’anglais qui est employé dans les affaires. Vouloir immigrer dans le Golfe sans parler arabe est illusoire. Rien ne vous empêche de suivre un cours de langue soutenu avant de partir.

Pour les heureux élus, pour ceux qui décrocheront un bon job, c’est le jackpot : les salaires sont bons.

La politique fiscale

Elle fait baver d’envie ceux qui sont imposés à 75 % en France (et les autres aussi d’ailleurs) : pas d’impôt sur le revenu ni d’impôt sur les sociétés pour les chefs d’entreprise. Un expatrié malin et intelligent peut donc y faire fortune.

Une chance quand on a la double culture

Pour une fois, être né en France de parents originaires des pays du Maghreb est un vrai plus, et on n’entendra jamais parler de discrimination lors de l’embauche.

C’est peut-être l’occasion de commencer une nouvelle vie en mettant toutes les chances de son côté, ce que font de plus en plus de jeunes diplômés qui vont tenter leur chance dans un pays ou tout est encore à construire et à inventer, et où les entreprises ont de l’argent pour cela.

Que faire avant de partir ?


Nous conseillons aux candidats à l’expatriation de répondre aux offres d’emploi de France, afin d’éviter les complications administratives sur place.

Entrer dans le pays quand on a un travail est beaucoup plus facile. Une recherche en amont vous évitera aussi une éventuelle déconvenue sur place si vous n’arrivez pas à décrocher l’emploi de vos rêves.

Les enfants

Pour ceux qui ont des enfants, et qui déménagent avec toute leur petite famille, sachez qu’il y a des écoles françaises à Doha, mais que les places sont chères.

Mieux vaut donc être certain d’avoir de la place avant de faire le déplacement.

Nos conseils quand vous serez sur place

Rapprochez-vous de l’alliance française, qui vous aidera à faire vos premiers pas dans le pays et vous permettra de rencontrer d’autres expatriés. Sachez juste que l’intégration ne sera pas facile, la différence de culture ne se gomme pas en un week-end.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur des blogs qui distillent une information complète sur la façon de vivre et de travailler au Qatar.


Si vous êtes réfractaire au changement d’horizon, vous pouvez toujours lire nos conseils pour trouver du travail en France.

À lire également sur ce site :

16 Comments

  1. Nicolas
  2. webmaster
  3. Abdel
    • webmaster
  4. Xavier
    • webmaster
  5. Bastien
    • webmaster
  6. Nathan
    • webmaster
  7. Julie
    • webmaster
  8. Jeanne
    • webmaster
  9. Jean-Baptiste
    • webmaster

Discussion