Que faire sans diplôme: emplois, métiers, secteurs qui recrutent, business qui marchent…

Que faire sans diplôme: emplois, métiers, secteurs qui recrutent, business qui marchent…
4.3 (86.36%) 44 votes

Qui n’a pas entendu ses parents lui dire que sans diplôme, on arrivera à rien dans la vie. Ils n’avaient pas tout à fait tord. Sans qualification, la vie professionnelle va quand même se compliquer, en particulier pour trouver un emploi bien payé, car c’est ce qu’on recherche tous. Si vous êtes dans cette situation, tout n’est pas perdu. Les secteurs qui recrutent sans diplôme existent, et on peut trouver un bon boulot sans avoir le bac. Même à 40 ans, on peut bénéficier d’une reconversion professionnelle ou d’une formation gratuite pour changer de métier, car il ne faut pas négliger l’importance de l’expérience dans les recrutements.

Quel métier sans diplôme ?


Le manque d’expérience professionnel des jeunes est une cause du chômage galopant dans cette tranche d’âge des – de 25 ans. Car ne pas avoir de travail à 16, 30 ou 50 ans n’est pas la même chose, et trouver un métier d’avenir, ça se préparer, notamment par des études appropriées.

Trouver un job rapidement avec aucunes qualifications à 18 ans, c’est une mission compliquée. Mais tout n’est pas perdu. A suivre, aucun diplôme, que faire ? (car à partir d’un certain moment, le redoublement n’est plus une solution, surtout quand on dépasse ses camarades de trois têtes).

Liste des emplois bien payés qui ne nécessitent pas de diplômes !

Je n’ai pas été loin à l’école, que faire de ma vie ? Beaucoup de jeunes se posent cette question au moment de rejoindre le marché du travail, d’autant plus que les bons boulots se font de plus en plus rares dans notre société qui privilégie la course aux études de longues durée.

Seulement, tout le monde n’est pas fait pour passer une partie de sa vie sur les bancs de l’école, et ce n’est parce que on la quitte à 25 ans ou plus qu’on gagner le double de celui qui l’a quitté avant le lycée. Certains métiers qui ne nécessitent pas de longues études permettent de gagner beaucoup d’argent.

Les métiers qui rapportent sans étudier (ou pas trop)


Tous les métiers manuels. Les gens ont toujours besoin d’un plombier, d’un serrurier, d’un électricien, bref de quelqu’un qui sait se débrouiller avec ses mains et qui va pouvoir intervenir dans une salle de bains en cas d’urgence par exemple. Savoir stopper une fuite d’eau quand elle menace de sinistrer un appartement se paye très cher, et c’est bien normal. Bon, pour être bon dans ces jobs là, il faut quand même se former.

Mais ceux qui se mettront à leur compte ne devraient pas avoir de problèmes pour en vivre correctement. Ce ne sont pas forcément des métiers qui font rêver, mais qui connaît un plombier qui est au chômage ? Il n’est pas rare d’en croiser qui gagner 6000 euros par mois.

C’est quand même un peu plus rémunérateur que de passer ses étés à faire de la cueillette pour survivre le reste de l’année en mangeant des pâtes. Il y a mieux à faire qu’un petit job étudiant pour se faire de l’argent de poche.

métiers qui rapportent

Parmi ceux qui s’en sortent sans avoir été loin à l’école, on trouve aussi les commerciaux. Ils sont souvent payé au chiffre, et plus ils trouvent de clients, plus ils gagnent. Les meilleurs sont ceux qui ont du bas goût, de la tchatche, et qui n’hésite pas à aller au charbon sans compter leurs heures. Tous les secteurs de l’économie recrutent des commerciaux, et ce qui va importer à leurs patron, c’est leur motivation et leurs résultats, pas leurs diplômes.

Les métiers qui payent bien et auxquels on ne pense pas toujours

Vous saviez, vous qu’un docker gagnait 4000 euros par mois ? Alors certes, ce n’est pas le boulot le plus facile de la terre, loin de là, mais ici, c’est la force brute qui prime. Vous aurez beau avoir un bac +5, si vous avez du mal à soulever une caisse, vous irez grossir la liste des chômeurs diplômés.

Même chose pour les éboueurs. Ils ne gagnent pas autant que les dockers, mais sont bien au dessus du SMIC. Il faut supporter l’odeur, les conditions de travail difficiles, parfois les railleries des gens, mais c’est un secteur qui embauche et qui permet d’avoir un salaire confortable. Les ripeurs gagnent 2000 euros en moyenne chaque mois.

Devenir son propre patron

Monter sa boîte peut vous permettre de devenir riche, à condition de se relever les coudes et d’avoir la bonne idée au bon moment. Des idées de business qui marchent sur internet il y en a, et beaucoup de ces nouveaux patrons sont des autodidactes qui ont appris sur le tas. Si vous avez votre propre entreprise, c’est parfait pour vous si vous ne supportez pas l’autorité des patrons et si vous voulez décider seul de vos horaires.

Réussir sa reconversion


On a parfois l’impression de faire un boulot où on ne s’épanouit pas, où on ne gagne pas assez. C’est peut-être le temps de songer à se reconvertir dans quelque chose d’autre. Saviez vous qu’un serveur dans un restaurant, ou un barman, gagnait très bien sa vie ? Ce sont des métiers accessibles à tous, à condition d’en avoir envie. L’hôtellerie et la restauration sont encore des secteurs où les candidatures spontanées fonctionnent.

se reconvertir

Autres métiers ouverts à tout le monde : hôtesse de l’air, à condition de maîtriser plusieurs langues et d’avoir une taille minimale, conducteur de bateau, à condition d’avoir le permis pour cela, maçon, pour ceux qui ont le dos solide, employé d’un call center pour les voix de velours qui sauront prendre soin de leurs clients à distance, où encore réparateur d’ascenseur après la formation adéquate.

Les métiers accessibles sans le bac

Ils sont bien plus nombreux que ceux auxquels on pense de prime abord, et rater son bac ne veut pas dire avoir loupé sa vie. Car tous le monde n’est pas fait pour les études et on peut avoir besoin de gagner sa vie rapidement. Dans à peu près tous les secteurs économiques, on trouve des fonctions où on n’a pas besoin de ce diplôme qui n’a plus grande valeur de toute façon maintenant. Finalement, il est plus dur de travailler sans permis de conduire qua sans le bac.

Ainsi, on peut être chauffeur : de taxi, routier, de maître, de bus… Les véhicules qui nécessitent un bon conducteur sont légions, et ce sont des métiers bien payés. A l’époque, beaucoup de personnes ont par exemple passés leur permis poids lourd pendant leur service militaire (ce qui n’est plus possible maintenant à moins de s’engager).

L’armée, puisqu’on en parle, engage aussi des jeunes qui ne sont pas aller au bout du lycée. L’avantage : on peut en profiter pour se former, pour monter les échelons en interne, et pour partir à la retraite de bonne heure.

Ceux dont tout le monde à besoin

On a évoqué les transports, mais quand est-il des services à la personne ? Les personnes âgées ont de plus en plus besoin d’une aide à domicile pour leur quotidien. Les jeunes parents galèrent pour trouver une assistante maternelle dans les grandes villes, et les cadres une femme de ménage pour s’occuper de leurs appartements.

Ces métiers sont durs mais ne connaissent pas le crise, et vous ne risquez pas de pointer à Pôle Emploi si vous avez les capacités pour prendre soin des autres.

Les métiers qui font rêver

Personne ne demande aux chanteurs de faire de longues études avant de nous casser les oreilles. Les acteurs qui vont à la fac sont rares, ils préfèrent brûler les planches bien plus tôt. Dans les 2 cas, des possibilités de gagner des millions, même en ayant été un cancre toute sa jeunesse.

Passons aux sportifs, et aux mieux payés d’entre eux, les footballeurs. Etre bachelier pour taper dans un ballon n’est pas vraiment nécessaire, même si pour les interviews d’après match c’est mieux de savoir s’exprimer. S’ils font rêver la jeunesse du monde entier, ce n’est pas pour les facultés intellectuelles, mais pour leur vie de rêve en faisant ce qu’ils aiment. A découvrir : le métier de garde du corps.

Sans le bac : les formations et concours


On peut aussi passer des concours sans l’avoir, même si souvent ce sont quand même des métiers qui ne seront pas très bien payés (mais pas toujours). Il n’y a pas de honte à l’avoir loupé, on peut aussi se former sans.

Il y a beaucoup d’écoles qui proposent des formules pour apprendre un métier, et de nombreuses formations sont qualifiantes, même dans des domaines réservés aux longues études comme le droit. Une capacité en 2 ans et permet de travailler dans un cabinet juridique par exemple.

que faire sans le bac

Pour ceux qui ont quittés l’école de bonne heure, mais qui veulent reprendre des études, il est possible de passer un DAEU. Pour pouvoir s’y inscrire, il faut travailler depuis au moins 2 ans. Ce diplôme d’accès aux études universitaires va permettre deux choses : pouvoir retourner à la fac, et passer les concours de la fonction publique.

Sachez quand même que pour certains d’entre eux, le brevet des collèges suffit. Bon, ça ne donnera pas un emploi administratif a 3000 euros net, mais tout de même.

Devenir fonctionnaire

La sécurité de l’emploi en fait rêver quelques uns : pourquoi pas. Après tout c’est la crise, et l’assurance d’avoir du boulot donne des nuits calmes. Sauf que pour entrer dans la fonction publique, il faut passer des concours, accessibles à partir d’un certain niveau d’étude. Heureusement, l’état à mis des alternatives en place pour ne laisser personne sur le carreau. Pour les jeunes qui ont – de 25 ans, il existe le Pacte.

C’est une formation en alternance de 2 ans qui permet de se former et d’acquérir de l’expérience, sous le chaperonnage d’un tuteur, le tout pour un % du SMIC (calculé en fonction de l’âge de l’étudiant). Le mieux est encore de se rapprocher d ePôle Emploi pour avoir plus de renseignements.

Les secteurs porteurs : internet

Il existe de nombreux écoles gratuites pour se former au monde du web et devenir webmaster. Des écoles recrutent, mais pas uniquement ceux qui ont un DUT ou un BTS. Car tout le monde peut s’y mettre, ou être doué pour cela. Ce n’est pas dans les cours d’histoire qu’on apprend à se servir d’un ordinateur.

Et c’est un secteur qui embauche. Quand on touche sa bille, on trouve un emploi rapidement. Les futurs développeurs doivent être motivés, car il va falloir vivre « programmation » pendant toute la formation. Ces écoles d’un genre nouveau sont Simplon, l’école 42 et la Web@cadémie.

Réussir sans diplôme : les exemples


Devenir entrepreneur, c’est possible. Des millionnaires français qui ont réussi sans diplômes existent, car on peut aussi réussir dans la vie en étant autodidacte. C’est moins vrai qu’il y 30 ans, mais cela l’est encore. Prenons les exemples les plus célèbres : Xavier Niel dans l’informatique, Gérard Mulliez dans la grande distribution et Alain Afflelou dans le commerce. Ce qui a fait leur succès sans passer par les grandes écoles ? Ils n’ont jamais rien lâché.

Créer une entreprise sans argent et sans diplôme

C’est possible en France, en utilisant des mécanismes d’aides existants, comme le micro crédit. L’association ADIE aide ceux qui veulent se lancer dans le monde de l’entreprise et ainsi créer leur propre emploi, sans en avoir forcément les moyens. La somme prêtée n’éxedera pas 10 000 euros, toutes aides confondues, mais pour beaucoup c’est la première pierre de l’édifice de leur vie.

L’importance du permis de conduire


Un dernier mot sur le papier rose. Travailler sans avoir le permis de conduire peut être aussi très handicapant. C’est pourquoi Pôle Emploi aide les chômeurs à passer leur permis dans le cas où ils le souhaitent. Beaucoup d’emplois l’exige d’ailleurs. Les jeunes aussi peuvent trouver des financements à ce sujet : c’est le fameux permis à 1 euro par jour. Plus d’excuses donc.

Le diplôme n’est plus le saint graal, celui sont on rêve tout petit et qui nous promet une vie merveilleuse. Après tout, ce n’est qu’un bout de papier dans un cadre. Si en avoir un qui trône sur sa cheminée est un plus, ce n’est pas une fin en soi, et d’autres voies permettent de réussir sa vie professionnelle.

21 Comments

  1. Chang
  2. webmaster
  3. Matthieu
  4. webmaster
  5. Hugo
    • webmaster
  6. Thomas
    • webmaster
  7. Jerry
    • webmaster
  8. Franck
    • webmaster
  9. Nathan
    • webmaster
  10. Rémi
    • webmaster
  11. Loic
    • webmaster
  12. Martin
    • webmaster
  13. Antoine

Discussion