Prêt immédiat sans justificatif d’utilisation à fournir : petits crédits rapides pour gros besoins d’argent !

Celui-ci permet généralement de faire une demande de crédit avec réponse immédiate, sans qu’il y ait besoin de se justifier quant à l’utilisation souhaité. A la différence, obtenir un prêt très rapidement sans justificatif ni fiche de paie n’est plus de mise. A suivre, les infos pour obtenir une carte de magasin avec réserve d’argent immédiate ou un prêt personnel sans justificatif de dépense.

Demander un prêt personnel


Besoin de 10000 euros ? Il est possible d’emprunter cette somme, en passant par un organisme dont s’est le métier.  Pour le remboursement, nous sommes partis sur 24 mois, afin de pouvoir comparer les différents prestataires.

Cetelem : 5,10%

Il n’y a pas de sélection de projet, donc pas besoin de se justifier sur l’utilisation des subsides. Les frais de dossier sont de 0.

Prêt d’union : 5,54%

Le crédit sans passer par une banque, c’est possible, avec des sociétés comme Prêt d’Union qui organisent le PAP. Les dossiers sont rapidement montés, et les frais sont de 150 euros par projet.

Cofinoga : 6,30%

Un autre des poids lourds du secteur. Il est possible de demander directement un crédit en ligne, pour plus de rapidité.

Sofinco : 6,50%

Nous conseillons de se rendre sur son site pour faire une simulation, en fonction de ses besoins et de ses projets. Pour les frileux, sachez que le taux d’intérêt ne bougera pas pendant toute la durée.

La Banque Casino : 6,50%

On peut emprunter aux banques classiques, aux particuliers, et aux banques de grands groupes alimentaires, comme celle de Casino. Peu importe qu’il s’agisse d’un prêt travaux, de partir en vacances, ou d’un crédit conso classique.

Cofidis : 8,47%

Des solutions crédit, même si pour une petite somme comme 10 000 euros, le taux TAEG nous semble un peu élevé. Mais la société à d’autres atouts.

Faire un crédit auto


Acheter une voiture, ça coûte cher, surtout quand on veut l’acheter neuve, et qu’on n’a pas forcément mis d’argent de côté pour cela. En faisant un prêt voiture, on peut financer la totalité de l’achat, même si cela va augmenter un peu les mensualités et la durée de remboursement. Nous sommes partis sur la base d’un besoin de 20 000 euros, avec un remboursement sur 48 mois. En en plus, la voiture qui rapporte de l’argent, ça existe !

A lire aussi notre article spécial prêt voiture.

Cetelem : 4,50 %

Une voiture neuve peut coûter très chère, c’est pourquoi il est possible de faire des prêts chez Cetelem allant jusqu’à 75 000 euros pour cela.

Prêt d’union : 5%

Le prêt PAP est vraiment compétitif quand il s’agit de s’acheter une voiture sans emprunter à sa banque. Les frais de dossiers sont nuls, contrairement à l’exemple précédent.

Cofinoga : 5,10%

Le financement de son achat automobile peut aller jusqu’à 6 ans, selon la somme empruntée pour un crédit voiture (max 50 000 euros).

Sofinco : 5,50%

Pour les fins de mois difficiles, le report est possible avec Sofinco, dans la limite d’un report par semestre.

Franfinance : 6,10%

Il s’agit ici d’un crédit pour l’achat d‘une voiture d’occasion, ou pour une moto ayant déjà roulée. Le véhicule d’occasion doit avoir plus de 2 ans au compteur. Pas d’apport personnel nécessaire, il commence à 4000 euros.

Cofidis : 9,32%

Possibilité de faire une demande sans engagement sur le site Internet de la marque. La réponse de principe est immédiate, et le suivi personnalisé.

Faire un crédit renouvelable


Vous connaissez le principe : on emprunte de l’argent, et c’est une réserve qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements. Le crédit coûte alors en fonction de la somme qu’il reste à rembourser.

L’argent disponible dans sa réserve peut être dépensée de n’importe quelle façon, des retraits au distributeur étant même possibles. Attention, ilsont des taux d’intérêts très élevés. Pour les petits besoins, nous sommes partis sur la base d’un emprunt de 1000 euros, remboursables entre 1 an et 2 ans.


A lire aussi : tout savoir sur les réserves d’argent.


prêt rapide

Cetelem : 11,99%

Le taux fait réfléchir, même si Cetelem propose des formules sur mesure à ceux qui en ont besoin.

Cofidis : 12,90%

Il est possible d’ajuster ses remboursements en fonction de ses besoins de consommation.

Cofinoga : 15%

Intéressant : le simulateur qui permet de connaître sa capacité de financement.

Emprunter pour des travaux


Faire des travaux dans sa maison ou dans son appartement, c’est un gros budget, et beaucoup de ménages hésitent à les faire. Sauf que le plupart du temps, ils donnent de la valeur au logement. Qu’il s’agisse de le rénover, ou de faire des travaux énergétiques pour faire des économies, qui seront rentables sur le long terme. Besoin de 15 000 euros ? Voici les taux, avec un remboursement sur 36 mois.

Prêt d’union : 5,55%

Il est possible de faire des travaux chez soi sans passer par une banque, et d’emprunter directement la somme à un regroupement de particuliers. Une belle façon d’embellir son quotidien rapidement et en toute transparence. Attention, les frais de dossier sont dans ce cas là de 225 euros.

Franfinance : 5,70%

Pour aménager son logement, rien de tel. La demande peut se faire en ligne, ce qui fait gagner du temps quand on est pressé.

Cetelem : 5,90%

Avoir des travaux à faire dans sa maison, c’est la possibilité d’aménager son intérieur, et son extérieur, avec pourquoi pas le jardin à refaire ou une piscine à installer. Plusieurs solutions accessibles avec Cetelem.

Cofinoga : 6,30 %

Et pourquoi pas s’en servir pour décorer son logement, ou changer le mobilier ?

Banque Casino : 6,90%

Des mensualités adaptées à la somme empruntée, et aux capacités de remboursement de chacun.

Cofidis : 8,47%

Le dossier qui est traité rapidement.

Faire un prêt immédiat pour un crédit immobilier


Hélas, la chose n’est pas aussi simple que cela. Acheter une maison, devenir propriétaire d’un appartement, c’est beaucoup de cash à mettre sur la table, et il va falloir du temps pour décrocher un crédit, surtout si on a besoin de 100 000 euros ou plus en fonction de la valeur du bien immobilier et de son apport personnel.

Quant aux pièces justificatives, la liste des pièces à fournir est longue comme mon bras, et il ne faut pas compter sur un passe droit. Les banques sont très regardantes sur le sujet, tout comme les organismes entre particuliers d’ailleurs.

Le rachat de crédit : en savoir plus


Quand on a trop dépensé, trop fait de dettes, on n’a pu se mettre dans une situation financière délicate, qui nécessite la mise en place de solutions pour réussir à équilibrer de nouveau son budget, et retrouver une vie à peu près normale.

Le rachat de crédit n’est pas la solution idéale, mais il va permettre de faire baisser ses mensualités, et de les regrouper en une seule, même si au final, le crédit coûtera plus cher que tous les autres réunis. Attention à rester dans les limites de son taux d’endettement.

Les organismes de rachats de crédit à la consommation

Ils sont nombreux, et la crise aidant, de plus en plus actifs, en France mais aussi dans toute l’Europe.

Pour vous donner une première idée, nous avons retenu les organismes suivants. Important : pour en bénéficier, il ne faut pas être fiché FICP et avoir un contrat de travail à durée indéterminée.

  • Partners Finances : simulations, études et diagnostics
  • Keyliance : rachat de crédit pour une personne en CDI, un fonctionnaire ou un retraité
  • Finaprêts : une offre de rachat à partir de 15000 euros
  • 123credit.com : prise en charge par un conseiller
  • RouaixFinances : simulation directement en ligne
  • Cofinoga : rachat de prêts à la consommation à partir de 10 000 euros
  • GE Money Bank : pas besoin de changer de banque.

Petit prêt rapide sans justificatif de ressource ?


Rappelons qu’un prêt rapide et sans  justificatif d’emploi est possible pour des petits sommes, ne dépassant pas généralement les 1500 euros. Même chose pour fournir des justificatifs bancaires, bien qu’il faille souvent donner un chèque de banque barré, ou un RIB, notamment pour prouver qu’on n’est pas interdit bancaire.

En définitive, le prêt immédiat va dépendre de son projet, et de la somme à emprunter pour le réaliser. Quant aux documents à fournir, là encore, c’est la destination qui va les définir, et la somme. Grosso modo, les organismes ont tous la même façon de fonctionner quant aux pièces justificatives. Par contre, pour tout ce qui touche aux crédits à la consommation, pas besoin d’indiquer ce à quoi va servir l’argent, sauf pour les prêts spécifiques comme les crédit travaux ou les prêts voitures.

Notez cet article

One Response

  1. Jules

Discussion