Mandat Cash Prison: Virement Bancaire Pour Détenu

Si vous avez un proche en prison, vous vous posez sans doute cette question : comment faire pour envoyer de l’argent à un détenu ? Qu’il s’agisse de Fleury Merogis ou de Bois d’Arcy, le problème est le même : où trouver le RIB d’une maison d’arrêt ? Je vais vous dire comment faire pour envoyer un mandat en prison à un proche incarcéré.

Comment faire pour faire parvenir de l’argent à un proche incarcéré ?


En détention comme partout, on a besoin d’argent. Pour pouvoir améliorer le quotidien, les prisonniers attendent les virements bancaires de leur famille (ou de leurs amis) avec impatience.

Le mandat cash

D’abord, sachez que le mandat cash de la Poste n’existe plus. Si vous cherchez comment remplir un mandat cash pour un prisonnier, cela n’a plus lieu d’être.

Le virement

Le virement bancaire reste la seule solution pour envoyer de l’argent en prison. C’est la même chose s’il s’agit d’un établissement pour mineurs. Vous pouvez le faire de la banque ou directement en ligne.

Pas de chèque ni d’argent liquide (attention, les espèces seront saisies si elles sont retrouvées dans la prison).

Chaque prisonnier dispose d’un compte à son nom, qui est géré par la prison.

Mais vous avez quelques démarches à faire pour cela.

Où obtenir le RIB ?

Vous devez vous adresser à la régie des comptes nominatifs de l’établissement pénitentiaire en question. C’est ce service qui vous donnera le RIB.

Par exemple, si votre connaissance est enfermée à la maison d’arrêt d’Osny, il faudra la contacter directement. Même chose si la personne est à la maison d’arrêt de Villepinte.

Si la régie des comptes nominatifs ne vous répond pas, adressez-vous à une association de soutien local. En principe, elle devrait pouvoir vous fournir le RIB de l’établissement.

Vous n’avez pas de compte bancaire ?

Certaines personnes ne peuvent pas faire de virement car elles n’ont pas de compte en banque. Si vous êtes dans cette situation, allez voir la Banque de France qui vous aidera à en ouvrir un. Elle fera jouer votre « droit au compte » s’il le faut.

Quels sont les renseignements à mettre sur le virement ?

Si vous voulez que l’argent arrive à votre proche sur son compte nominatif, entre 2 et 5 jours ouvrés (hors week-end), vous devez impérativement écrire les informations ci-dessous sur votre virement.

Sans cela, le régisseur ne saura pas à qui est destiné le virement.

Dans la case « information sur le bénéficiaire »

Vous devez indiquer « Régie des comptes nominatifs ».

Dans la case « informations supplémentaires »

Il est important d’y inscrire le nom et le prénom du bénéficiaire, ainsi que son numéro d’écrou. Il est recommandé d’écrire ces informations une deuxième fois, dans la case sur le bénéficiaire.

Comment avoir le numéro d’écrou d’un prisonnier ?

Tribunal, prison, à qui devez-vous vous adresser ? Le numéro d’écrou vous sera nécessaire pour faire un virement, mais aussi pour écrire un courrier au prisonnier.

Si vous allez au tribunal, on vous dira d’appeler la prison. Sachez que si vous tentez d’appeler la prison, l’attente peut être longue au téléphone, et que vous avez de grandes chances que personne ne vous réponde.

Alors, y a-t-il une alternative ?

Mon premier conseil serait de tenter d’appeler la prison, encore et encore, jusqu’à ce que vous obteniez satisfaction. Si vraiment il y a un blocage au niveau du standard de la maison d’arrêt, demander à être mis en relation avec le service social (ou l’assistante sociale).

Vous pouvez mettre jusqu’à une journée pour obtenir ce précieux renseignement, en fonction de la bonne volonté des personnes en face.

N’écrivez pas. Le courrier peut mettre encore plus longtemps à arriver, et la réponse aussi. Vous pouvez par contre contacter directement l’avocat du prévenu. Lui, il a forcément le numéro d’écrou de son client.

Le virement peut-il être rejeté ?

Oui. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. La première, ce sont les mauvaises informations : vous vous êtes trompé sur le numéro d’écrou par exemple.

Il se peut aussi que le juge est interdit à ce détenu de recevoir de l’argent. Dans ce cas, comme dans celui du manque d’informations, le virement vous sera renvoyé.

Qui peut envoyer de l’argent à un prisonnier ?


Tout le monde ne peut pas faire un virement. Il y a des règles précises à respecter pour cela. Pour pouvoir le faire, vous devez d’abord avoir un permis de visite.

Si vous n’en avez pas, vous devez obtenir l’autorisation du juge pour faire un virement si votre connaissance est en préventive. S’il a été condamné, c’est au directeur de la prison qu’il faut vous adresser.

Sachez qu’on peut vous refuser l’envoi de subsides, notamment en cas de mesures disciplinaires contre un détenu. Par contre, ce refus ne peut aller au-delà de 2 mois.

Un prisonnier peut-il se faire un virement à lui-même ?

La réponse est oui. Si vous êtes dans ce cas-là, et que vous possédez un compte bancaire en dehors de la prison, vous pouvez procéder à un virement de votre compte externe vers votre compte nominatif.

La démarche à suivre

Si vous voulez faire un virement à vous-même, vous devez contacter votre banque, en joignant 3 documents :

  • Un RIB de la maison d’arrêt.
  • Une photocopie de votre carte d’identité.
  • Un certificat de présence.

Comment le détenu va-t-il être prévenu qu’il a reçu une somme sur son compte ?

Une fois le virement crédité, la maison d’arrêt va en informer le prisonnier. C’est le régisseur de la prison qui va s’occuper de lui faire passer un relevé d’opération.

Sachez que chaque mois, le prisonnier reçoit également un relevé de son compte nominatif.

Que va pouvoir acheter un détenu avec l’argent que vous allez lui envoyer ?

Avec cet argent, le détenu va par exemple pouvoir acheter de la nourriture, des produits d’hygiène, l’abonnement à la télévision ou de quoi écrire.

Je vous rappelle que la télé gratuite dans les prisons, cela n’existe pas. Son coût est d’environ 15 € par mois. Coût partagé entre les occupants d’une même cellule.

Combien d’argent peut-on virer à un détenu ?


La loi fixe un montant limité de 200 € par mois, sauf en cas de préventive. Cette somme est doublée au moment des fêtes de fin d’année. Des dérogations peuvent être accordées pour des lunettes ou des prothèses auditives.

Sachez que seules les sommes jusqu’à 200 € ne peuvent faire l’objet d’aucun prélèvement.

Cette somme est à peu près celle que va dépenser la personne incarcérée chaque mois. Elle correspond aux frais de télévision, d’hygiène et de magazines par exemple. C’est une moyenne.

Je m’explique.

Les prélèvements dits « d’office »

Si le prisonnier à plus de 200 € sur son compte nominatif, 10 % lui seront automatiquement prélevé dans l’optique de lui fournir une somme pour sa libération.

De la même façon, si le détenu a été condamné à verser de l’argent à ses victimes, un pourcentage de 20 % (ou plus selon la somme) sera prélevé pour les parties civiles.

Le coût de la vie en prison


Une maison d’arrêt est loin de ressembler à un club de vacances, contrairement à ce peuvent affirmer certaines fake news.

Tout n’est pas gratuit en prison, et si personne ne vous aide financièrement, l’administration ne mettra à votre disposition que le minimum : 2 repas par jour de piètre qualité.

En ce qui concerne les produits de nettoyage pour la cellule et ceux d’hygiène, ils sont distribués avec parcimonie. Certaines maisons d’arrêts dans le sud de la France, à Marseille ou à Nîmes pêchent plus que d’autres sur ces questions.

La cantine

Il en existe une dans chaque prison. Ce n’est pas une boutique, mais un système de vente par correspondance. C’est l’administration qui gère les commandes de chaque prisonnier en fonction de ce qu’il a comme argent sur son compte nominatif.

Le coût des services payants en prison

Je vais vous donner des estimations. Les prix peuvent varier d’une maison d’arrêt à une autre, en fonction des installations notamment. Dans les prisons semi-privées, les prix peuvent également être plus élevés, surtout sur la location de la télé.

Les prix ci-dessous sont par mois :

  • La location d’un téléviseur : 14 €.
  • La location d’un frigidaire : 7,50 €.
  • Appel sur un téléphone fixe : 70 € pour 20 minutes par jour pendant 1 mois.
  • Appel sur un téléphone portable : 150 € pour 20 minutes par jour pendant 1 mois.
  • Lessive : 2 €.

À cela, ajoutez les timbres, les cigarettes…

Si vous n’avez pas d’argent, si aucun proche ne peut vous venir en aide, comme près de 20 % des détenus, alors l’administration vous mettra la télévision à disposition gratuitement.

Vous venez de le lire. Les procédures sont strictes. Si vous voulez que la personne à qui vous allez faire un virement en prison puisse en profiter, vous devez vous conformer strictement aux règles qui sont évoquées dans cet article. Les détenus ont besoin de leurs proches. Soutenir n’est pas cautionner.

Je vous conseille aussi de lire cet autre article, qui est en rapport avec celui-ci : où trouver un avocat gratuitement ?

Mandat Cash Prison: Virement Bancaire Pour Détenu
5 (100%) 1 vote[s]

Discussion