Vendre Ses Créations Sur Internet: Dessins, Bijoux, Tableaux, Photos, Tricot…

Vendre Ses Créations Sur Internet: Dessins, Bijoux, Tableaux, Photos, Tricot…
4 (80%) 1 vote

Saviez-vous qu’il était possible de gagner de l’argent en dessinant, de vendre ses toiles en ligne ou ses créations fait main, bref de gagner sa vie avec son hobbie et son talent : artisanat, aquarelles, bijoux fantaisie, illustrations… Si vous avez une âme d’artiste, Internet et les meilleurs sites web vous permettent de vendre vos créations fait maison, et donc de pouvoir en vivre. Toutefois, nous vous conseillons dans un premier temps de ne pas lâcher votre job et d’en faire une activité complémentaire.

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer


Pour vendre des bijoux sur internet, ou gagner de l’argent avec ses tableaux, vous devez faire cela dans les règles, afin de n’enfreindre aucune loi. Le droit d’auteur et la propriété industrielle doivent ainsi être scrupuleusement respectés. Et tout est plus ou moins déjà protégé en France, des polices de caractères aux tissus, donc assurez-vous que tout ce que vous mettez en ligne soit libre de droits.

Ensuite, il faudra vous décider sur votre statut. Vendre ses créations sur internet suppose de le faire dans un cadre législatif précis. Si c’est votre activité principale, ce n’est pas la même chose que si elle est secondaire.

Pour faire la différence entre les deux, dites vous simplement que ce qui vous rapporte le plus est votre première activité. De toute façon, si revenus il y a, même petits, il faudra les déclarer. Vous devez donc choisir votre statut, la gamme étant assez large, et allant du commerçant à l’auto-entrepreneur (ce dernier étant cumulable avec un emploi salarié).

Où vendre ?


Ce qui est bien avec les nouvelles technologies, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une boutique pour se faire connaitre en tant que peintre (exemple). Une belle vitrine en ligne, et il est possible de commencer à générer du chiffre d’affaire, sans avoir de frais fixes. Pour revendre ses dessins sur le net, ou ses autres créations, il y a plusieurs systèmes.

Certains sites, comme etsy.com ou aLittleMarket.com (son équivalent français) font payer la mise en ligne pour chaque article, et prennent en plus un petit pourcentage sur les ventes. En contrepartie, vous bénéficiez de conseils professionnels.

Etsy c’est plus de 150 millions de visites par mois! Pour un peu plus de 2 millions par mois pour A Little Market.

Selon les sites et les services proposés, la commission peut être plus ou moins importante

Sur Chaddek (MàJ: le site est maintenant un blog de mode), les mises en ventes sont gratuites, mais il est possible de souscrire à des services optionnels pour mettre ses créations en avant. On vous impose aussi d’envoyer rapidement les articles une fois vendu, ce qui est un gage de sérieux pour les clients.

DaWanda a choisi de prendre 5% sur les ventes, mais offre tout une gamme de statistiques qui vous permettront d’optimiser votre offre, et donc de vendre plus.

En France

Les sociétés françaises ne sont pas en reste, la plus connu étant A Little Market, qui vous prend 5% sur tout ce que vous vendez, du moment que cela soit du fait main. Il est très facile d’y ouvrir votre boutique en ligne et on ne vous y prendra pas de frais d’abonnement. Le site est bien répertorié par Google et les clients peuvent régler avec Paypal.

Citons aussi Kilafait et Le Bon Coin. Vous l’avez compris : vous aurez l’embarras du choix.

Chez Craftiz (MàJ: le site n’est plus en activité), on a choisi la formule de l’abonnement, à moins de 10 euros par mois plutôt que le système des commissions.

Citons également Fait Maison, Fee Main Création, et Vos Loisirs Créatifs.

Peut-on vivre de sa peinture (ou de son art) ?


Le talent est la première étape pour y arriver, mais ce n’est pas la seule. Une chose est certaine : votre reconnaissance en tant qu’artiste viendra d’abord de là. Pour arrondir ses fins de mois, il faut que cela plaise, mais aussi qu’il y ait des acheteurs. L’e-commerce amène vos créations chez les particuliers du monde entier, mais aussi une concurrence mondialisée.

vivre de sa peinture

Choisissez donc bien le site qui va vous accompagner dans votre démarche de gagner des sous avec votre art, car celui-ci sera votre vitrine, ni plus ni moins. S’il fait mal son travail, le votre s’en trouvera fortement impacté, et inversement dans le cas contraire.

Ils ne se ressemblent pas tous, et une bonne plateforme de vente peut faire la différence avec une mauvaise. Vous devez vous y sentir comme chez vous, elle doit être ergonomique et ne pas trop tarder à vous reverser vos gains.

Les autres bons plans pour gagner des sous

Les meilleurs sites pour créer sa propre boutique en ligne


Le précurseur en la matière fût Ebay, toujours très actif d’ailleurs. On peut choisir d’y mettre son article aux enchères ou à prix fixe. Si les premières annonces sont gratuites, il faudra payer les suivantes, et la question de la rentabilité se posera donc à un moment du processus.

D’autres plateformes sont aussi très connu, comme celles de Price Minister ou d’Amazon. Pour calculer votre prix de vente, pensez bien aux frais de ports. L’avantage de passer par ces gros sites est de profiter du trafic important, mais aussi de la sécurité des paiements. Important : vous devez être majeur.

Si vous voulez être votre propre maître, alors vous pouvez directement créer votre blog

Il n’est pas nécessaire d’avoir de grandes notions d’informatiques pour cela. Vous pouvez même y mettre une solution de paiement en ligne assez facilement. Mais la création et l’entretien vous coûteront un peu d’argent quand même. D’un autre côté, il n’y aura aucunes commissions à verser à personne.

Vous voilà seul à décider de votre avenir. C’est votre boutique virtuelle, et vous y décidez de tout ce qui s’y passe : marketing, référencement, design, articles mis en avant…

Que peut-on vendre sur le net ?


De tout, mais pas n’importe quoi. Je m’explique:

Vos oeuvres devront être des créations originales, même si elles sont produites en petites séries. C’est à cette condition que vous serez considéré comme un artiste créateur. Dans ce cas, vous pouvez par exemple choisir de mettre en vente vos peintures, dessins et sculptures, vos céramiques, vos bijoux, vêtements et meubles.

vendre son art sur internet

D’une façon générale, tout ce qui tourne autour d’une démarche créative et du fait main, que les articles soit originaux ou non. Pensez aussi au culinaire (confitures), à la papeterie, aux loisirs créatifs, et à tout ce qui est recherché actuellement.

Vendre ses photos sur internet


Le siècle sera digital ou ne sera pas. Saviez-vous qu’il y a un marché pour les photos ? Vous pouvez les vendre, même s’il y a beaucoup d’images en ligne, et donc beaucoup de sites (on les appelle les microstocks) qui proposent ce genre de transactions. Ils ont toutefois la fâcheuse tendance à prendre beaucoup de commissions, un peu comme le ferait une galerie d’art.

vendre ses photos

Mais entretenir les bases de données représente pour elles un coût important, il est vrai. Si vous leur donnez l’exclusivité, elles seront plus généreuses avec vous. D’une façon global, ne vous attendez pas à toucher le jackpot en vendant vos photos, il faudrait beaucoup de volume pour cela.

Choisir la meilleure banque d’image

Il faudra vous décider pour un prestataire. En France, on connait bien Fotolia qui a un système de commission compris entre 25 et 63%. On y trouve des images en vente à partir de 1 euro.

Dans le même style, citons iStock et Shutterstock (où il faudra prouver votre identité). Ce sont des gros sites étrangers, mais où il y a beaucoup de visites, donc plus de clients potentiels.

Bon à savoir: tous les visages reconnaissables sur les clichés devront avoir signé une autorisation d’exploitation et un renoncement au droit à l’image

Quel statut professionnel pour les artistes ?

Pas toujours simple quand on fait passer l’art avant l’administratif. Le plus simple reste de s’inscrire à La Maison des Artistes. C’est un statut parfait pour ceux qui peignent, illustrent, photographient ou dessinent. Le client règle les oeuvres directement auprès d’elle.

La maison des artistes vous redistribue alors l’argent, moins les charges sociales et ses frais de fonctionnement. Vous n’avez aucunes autres démarches et déclarations à faire puisque grâce à ce système, vous cotisez aux différentes caisses, tout comme pourrait le faire un salarié lambda.

Vous savez tout! Ne vous reste plus maintenant qu’à vous y mettre, et à créer des oeuvres originales pour plaire aux clients de plus en plus nombreux.

Pour conclure, je vous ai sélectionné 3 autres bons plans du site:

10 Comments

  1. Salma
  2. webmaster
  3. Laura
    • webmaster
  4. Fabienne
    • webmaster
  5. Paul
    • webmaster
  6. Olivier
    • webmaster

Discussion