Vendre ses vêtements en ligne

Vendre ses vêtements en ligne
Notez cet article

Quand on a l’armoire pleine de fringues qu’on ne met plus se pose le dilemme : les donner ou récupérer un peu d’argent sans travailler avec. Vendre ses habits usagés sur le net évite de faire les brocantes le week-end et permet de toucher une clientèle beaucoup plus large. On peut donc vider son dressing sans sortir de la maison, et faire de la place pour pouvoir changer sa garde robe. Reste la question de savoir à qui s’adresser : où vendre ses vêtements d’occasion ? Beaucoup de sites Internet proposent maintenant le service, vous aurez donc l’embarras du choix si cela vous tente.

Les meilleurs vide-dressings sur internet


Pour revendre ses vieux vêtements de marque (ou non) il faut sélectionner le bon intermédiaire. Et ils sont nombreux à vouloir se partager le gâteau, car la pratique venue des vides greniers est de plus en plus populaire. Ce qu’il faut commencer par regarder au moment de faire son choix, c’est la commission appliquée par le site, qui vient faire grimper les prix ou rogner votre marge (selon si le vendeur ou l’acheteur qui la règle).

Ensuite, l’important est d’avoir un site en ligne qui fait de la publicité, ou qui est bien connu du grand public et des acheteurs d’occasions, afin que votre annonce soit vue par le maximum de personnes (ce qui multiplie les chances). Enfin, vient s’ajouter des points subsidiaires : frais de port appliqués, ergonomie du site…

Nos préférés

Quelques bonnes adresses : vestiaire collectif pour son large choix, ebay parce que tout le monde le connaît sur la planète et qu’il possible d’y enchérir (la partie dédiée uniquement à la mode y cartonne), videdressing pour son côté ludique, ugotawish a l’affût des dernières tendances, nettoyage de printemps qui joue sur la personnalité d’une blogueuse, big beauty qui s’est spécialisée dans les grandes tailles, instant luxe quand on cherche de grandes marques, et le bon coin leader du secteur en France et remarquable de simplicité.

Les astuces pour réussir à vendre


Il y a deux outils à maîtriser : le texte et les photos. Ces dernières vont être les plus importantes. Elles devront être qualitatives, prises avec le bon angle, pourquoi pas mises en scène et en nombre. Sans image, pas de vente, c’est aussi simple que cela. Ensuite la description écrite. Il faut la soigner, est est primordiale pour mettre l’eau à la bouche des acheteuses. Elle doit être la plus complète possible et entrer dans les détails.

Les conseils pour bien vendre ses vêtements

Vouloir se débarrasser de ses affaires inutiles c’est bien, mais encore faut-elle qu’elles partent. Ce qui se vend le plus facilement reste les articles de marques, idéales pour faire un cadeau par exemple, où pour exhiber fièrement sa progéniture. Si le site vous demande de décider vous même du prix de vente, il faut le fixer avec raison et ne pas être au dessus de ce qui est pratiqué ailleurs.

De toutes les manières, il faudra accepter d’être bien en dessous du tarif boutique, et de dégrever le prix d’au moins 50%, sauf pour les marques de luxe. Attention toutefois, vous n’en ferez pas un revenu complémentaire

Nous avons déjà parlé des photos un peu plus haut dans cet article. Soignez la prise de vue, en particulier la lumière. Les images floues n’auront pas le même effet auprès des internautes habitués de faire leurs courses d’occasions. Au niveau des commentaires, allez y sur le ton de la confidence, en racontant une histoire à votre lecteur. Il faut qu’il s’imagine déjà dedans !

bien vendre ses fringues

Quel que soit le nombre de pièces que vous avez en vente, on vous laissera sûrement des questions et des commentaires. N’oubliez pas d’y répondre. C’est important dans la démarche de confiance qui va s’instaurer.

Les meilleurs sites internet pour vendre ses vêtements


Alors, lequel choisir ? Il n’y en a pas un à conseiller en particulier. Tout dépend de ce que vous avez à vendre et du prix que vous souhaité en retirer. Videdressing par exemple est devenu le paradis de celles qui tiennent un blog de mode. Les blogueuses sont très branchées jeunes créateurs et ça tombe bien ils y sont en nombre.

On peut aussi suivre les choix d’une personnalité qui fait le buzz. On ne compte plus les articles ventant ses mérites, d’autant plus que cela ne coûte rien de mettre les articles en ligne (tous les concurrents ne peuvent pas en dire autant). Donc si vous ne vendez rien, vous ne perdez rien. Dans le cas contraire, il faudra verser 10% de commission.

Les dressings en ligne qui cartonnent en ce moment sont ceux qui surf sur la vague des réseaux sociaux et des tribus. Les membres discutent entre eux, ils se créent un profil, etc… On parle beaucoup de vestiairecollective en ce moment. Peut-être cela tient-il à tous les jeux concours qui sont organisés sur le site. A notre avis, les frais de port y sont toutefois encore un peu trop importants.

Les sites qui rachètent les vêtements pour bébés et pour jeunes enfants


Après les fringues de mode, les habits d’enfants sont les plus demandés. En effet, nos bambins les portent peu de temps, ces chères petites têtes blondes grandissent si vite. Et quand on doit les habiller, les vêtements d’occasions s’imposent, au risque d’y laisser sa propre chemise.

Patatam

Tout est fait sur ce site pour simplifier la vie des clients. Pour déposer ses articles, il suffit de commander en ligne et gratuitement un sac dans lequel on met ses vêtements (au moins 20 articles). On les dépose ensuite dans un point relais sans rien payer.

Patatam rachète ce qui correspond à sa ligne de conduite et verse l’argent. C’est net et sans bavures. Attention : seules les tailles jusqu’à 6 ans sont acceptées, les fringues doivent être fraichement lavés, d’un état impeccable et repassés.

Roseindigo

Encore un site où on peut vider l’armoire de ses bambins et gagner un peu de sous pour cela. Après tout, pourquoi garder des affaires trop petites et encombrer son appartement ? Ici ils vont un peu plus loin dans l’âge, jusqu’à 12 ans.

La charte de qualité est aussi assez stricte, la collection doit par exemple être récente et l’étiquette de la marque toujours présente. Pour envoyer ses articles : même principe, un sac. Ceux qui habitent l’île de France ont plus de chance : Rose indigo se déplace directement chez vous pour faire le tri et prendre les vêtements.

Pasdecrise

Là encore, pour vendre ses vêtements, cela n’est pas trop compliqué. Après tout, pourquoi les remiser dans des cartons au grenier. De la même façon, il n’est pas nécessaire de perdre un week-end à tenir un stand dans un vide grenier, même si cela peut amuser les enfants.

Pas de crise est assez facile d’utilisation, et sans « vices cachés ». Les prix sont clairs, connus à l’avance, et on peut récupérer ce que le site ne veut pas acheter. Ici pas de sac, mais un colis à déposer dans un point relai, avec un bordereau indiquant le nombre de kilos (à charger sur le net).

Où donner ses vielles fringues ?


Car après tout, on n’est pas toujours obligé de vouloir vendre. Et que faire de celles qu’on n’arrive pas à monnayer et dont personne ne veut, même si elles sont en bon état. Il est donc possible de les donner et d’en faire profiter quelqu’un. De toute façon, c’est ça ou la poubelle, et ça vous fera de la place pour remplir à nouveau l’armoire. A lire : les sites pour donner.

donner ses vêtements

Au choix, on peut donc convoquer ses copines pour une folle soirée de don, ou bien en faire profiter une association. Elles sont nombreuses à tout organiser pour que les plus démunis en profite. Tout le monde connaît maintenant les conteneurs du relais, on en trouve dans toutes les grandes villes.

Il faut mettre les fringues en bon état dans des sacs poubelles fermés. Des bénévoles vont ensuite les trier pour les revendre dans des boutiques de l’association où les recycler. D’autres associations organisent des collectes régulièrement : le Secours Populaire, la Croix Rouge, Emmaus… Surveillez les affiches annonçant les campagnes de dons dans votre hall d’immeuble.

Si avec toutes ces possibilités vous conservez encore vos vieilles fringues, vous n’avez plus d’excuses : vous êtes vraiment irrécupérable !

2 Comments

  1. Serge
  2. Josiane de Corse

Discussion