Manger Gratuitement en ligne: Guide 2019 Gratuivore

Manger sans payer, dis comme ça, cela paraît gros comme une maison, mais avec un peu d’ingéniosité un repas gratuit est à la portée de tous. En effet, les trucs et astuces pour se nourrir gratuitement permettent de ne pas payer ses repas. De là à pouvoir le faire tout le temps et tous les jours, c’est beaucoup dire, mais en le faisant quelques fois, il est même possible d’économiser une certaine somme tout au long de l’année. Voici comment faire.

Nourriture gratuite en ligne

Il y a un site que j’adore : jettepaspartage. C’est une plateforme en ligne qui permet de donner, ou de recevoir des aliments. Elle est gratuite et permet de recevoir :

  • Des fruits et des légumes.
  • Des produits frais.
  • Des produits secs.
  • Des surgelés.
  • Des boissons.
  • Des produits d’hygiène.
  • Des aliments pour les animaux.

Un site qui lutte contre le gaspillage

Les entreprises, les particuliers et les associations peuvent donner de la nourriture dont la date d’expiration approche plutôt que de les jeter.

Les produits sont ainsi consommés et redistribués à ceux qui en ont besoin.

Comment donner ?

Vous êtes un particulier

Simplement en passant une annonce sur le site. Vous pouvez choisir à qui vous donner, où se fait l’échange et à quel moment.

Attention : si vous voulez donner à une association, vous ne pouvez pour le moment le faire que sur Paris.

Vous êtes une entreprise

Pour des petites quantités, ce sont les bénévoles de la plateforme qui se chargeront de l’acheminement. Pour les grosses quantités, les associations viendront les chercher directement.

Une appli qui vous permet de récupérer les invendus chez les commerçants

Il s’agit de GRAAPZ. Son fonctionnement est simple, et il concerne les fruits et les légumes.

Vous voulez donner (vous êtes commerçant)

Vous sélectionnez les fruits et les légumes que vous allez avoir du mal à vendre. Vous passez votre annonce sur l’application. Un particulier intéressé passera les chercher.

Vous voulez recevoir, et lutter contre le gaspillage

Vous vous inscrivez sur la plateforme de GRAAPZ.  Vous choisissez votre commerce, et vous indiquez sur l’appli à quel moment vous voulez passer. Ensuite, vous réglez votre panier directement en ligne.

Par contre, c’est une solution payante : vous avez un panier de 3 kilos par semaine pour 20 € par mois.

Manger gratuitement à Paris dans les bars

De plus en plus de bars, dans les quartiers populaires parisiens proposent un repas gratuit pour les consommateurs.

Généralement, c’est soirée couscous ou moules frites. Ce n’est pas tous les soirs, c’est à certaines heures, mais pour le prix d’un demi, on peut avoir le beurre et l’argent du beurre.

Parmi les bars qui pratiquent le free food : la cordonnerie (75002), la providence, le grenier, les fontaines, le rétro café (75011), le Hoggar café, la choppe, les trois frères (75018), le tribal café (75010), le taïs (75020).

Ne pas payer son repas dans la capitale : où aller ?

Si la capitale coûte une fortune pour se loger, elle regorge de bons plans pour les petites bourses qui ont faim.

1. Tous les ans à l’automne : à la gare Montparnasse

C’est un festival qui dure quelques jours, appelé « Chefs en gare ». Le principe : des grands chefs vous font découvrir leur cuisine avec des produits locaux. Même Thierry Marx y a fait une apparition !

Déguster la cuisine d’un étoilé Michelin gratuitement, c’est pas tous les jours que ça arrive !

2. Des spécialités délicieuses offertes : couscous et moules-frites

Et comme les soirs de gratuité ne sont pas les mêmes, en vous débrouillant bien, vous pouvez passer une bonne partie de la semaine sans acheter à manger.

Pour manger un bon couscous sans débourser un euro :

  1. Les Trois Frères, 14 rue Léon dans le 18ème : couscous merguez gratuit tous les jeudis soirs.
  2. Le Tribal Café, 3 cour des petites écuries, 75010 Paris : tous les vendredis et les samedis soirs.

Pour vous régaler de moules frites sans payer :

  1. Le Bouillon Belge, 6 rue Planchat, dans le 20ème : c’est le mercredi soir que ça se passe, et seules les moules sont gratuites. Si vous voulez des frites avec, il faudra rajouter un petit peu.
  2. Le Tribal Café : encore lui ! Les moules sont offertes les mercredis et les jeudis soirs de 21h à 23h.

3. Manger équilibré si vous avez des difficultés à vous nourrir, c’est possible !

C’est l’association L’un Est L’Autre qui se met aux fourneaux pour vous permettre de bien manger si vous avez des soucis financiers : que vous soyez retraité, étudiant, mère célibataire, famille nombreuse… Vous serez accueilli avec le sourire.

  • Le lieu : Association L’Un Est L’Autre, 7-15 avenue de la Porte de la Villette 75019 Paris
  • Le prix : rien à payer
  • Quand ? Tous les samedis et dimanches de 11h45 à 13h30 et les jeudis soir (toute l’année).

POUR ALLER PLUS LOIN : qui a droit au Resto du Coeur ?

4. Un restaurant payant mais moins cher

Chaque année est organisé l’évènement « Tous au restaurant ». Le principe : 1 repas acheté pour 1 offert. Beaucoup de restaurants jouent le jeu pendant 1 semaine, mais ne ratez pas le début des inscriptions, car il  y a du monde.

C’est l’occasion de gouter une cuisine gastronomique à moindre prix.

Pour plus d’infos sur les dates et les disponibilités : http://www.tousaurestaurant.com/

Manger gratuitement au MC Do ? Possible ?

Oui, avec la Carte McGold. Avec elle, vous pouvez manger tous les jours sans payer dans les restaurants du groupe. Malheureusement, pour l’instant, on ne la trouve qu’aux États-Unis.

Comment obtenir la carte Mc Gold ?

Vous aurez plus de chance de l’avoir si vous êtes une star : Rob Lowe l’a obtenu. Bon d’accord, c’est un ami du fils d’un des fondateurs… Burger King a fait la même chose, mais avec d’autres vedettes. C’est la BK Crown Card.

Il arrive que les bornes de commande bugg chez Mc Do : regardez cette vidéo, vous pourrez peut-être économiser de l’argent !

Les bons plans si vous n’avez pas d’argent pour acheter des légumes frais

Dans la série des bons plans, les glaneurs connaissent celui-ci par cœur : faire la fin des marchés pour récupérer les fruits et les légumes invendus jetés par les camelots.

Si vous êtes vraiment dans la galère, et que vous ne voulez pas aller faire la queue aux Restos du Cœur, il faut faire marcher votre imagination et ne pas avoir sa langue dans votre poche.

Chercher de la nourriture n’est pas toujours chose simple quand on n’a pas les moyens. Toutefois, même sans un radis, il est possible de bien manger.

Le jardinage

Les jardins sont souvent accessibles par le biais d’associations. « Faire pousser » est bon pour l’égo, car il évite de mendier auprès des restaurants ou de ses amis pour pouvoir manger à sa fin.

Une association permet de cultiver un petit bout de terrain et d’y faire pousser vous-même fruits et légumes.

Son nom ? http://www.plantezcheznous.com/

Des particuliers y prêtent leur jardin et partagent volontiers leur lopin de terre dans toute la France. Vous pouvez même y échanger vos graines !

Les jardins partagés

Dans les grandes villes, les jardins partagés sont aussi la possibilité de pouvoir faire pousser sa propre nourriture. 

Bon, par contre, si vous décidez de ne manger que des fruits et des légumes, il faut accepter de se passer de protéines, et d’adopter le régime végétalien. Tout le monde ne supporte pas ses carences.

Manger gratuitement en récupérant de la nourriture

Pas d’argent pour manger : comment faire ? Vous pouvez commencer par vous adresser à une association qui redistribue les surplus alimentaires des grandes surfaces ou des grossistes.

À lire aussi : les épiceries sociales et les banques alimentaires.

Évitez d’aller fouiller les poubelles des magasins d’alimentations : les produits jetés le sont souvent parce qu’ils sont périmés. Souvent, ils sont broyés.

Faire les poubelles

Malheureusement, c’est un bon plan pour de la nourriture gratuite qui n’est pas près de s’arrêter. Les poubelles où vous êtes sûr de trouver de la nourriture :

  • Celles des boulangeries : tous les soirs elles jettent les invendus
  • Celles des hôtels : ils stockent beaucoup mais sont obligés de jeter à cause des dates
  • Celles des cantines : elles préparent toujours beaucoup plus et jettent le surplus tous les jours
  • Celles des fast-foods : un burger non vendu pendant 10 minutes est automatiquement jeté
  • Celles de la grande distribution : il y a de tout dans leurs poubelles. Votre problème sera de pouvoir y accéder.

Mon conseil 

Si vous avez trouvé un bon plan et que vous voulez y revenir fréquemment sans énerver le gérant, fouillez très proprement.

Il est toujours possible de compter sur la générosité de certains restaurateurs, qui préfèrent donner la nourriture aux gens qui ont besoin plutôt que de la jeter. 

Chercher de la nourriture gratuite

Si vous ne voulez, ou ne pouvez mettre la main à la patte, il faudra compter sur la générosité des gens. Certaines personnes donnent leurs restes aux autres. Pour les trouver, on peut se rendre sur des sites dédiés aux dons sur le net (voir en début d’article). L’Allemagne en a été le précurseur.

Vous pouvez aussi vous la jouer « man versus wild » et trouver votre nourriture dans les arbres ou dans la forêt, voire dans les bennes à ordures. 

Bref, vous l’aurez compris, quand on ne veut pas payer ses repas, il faut prendre son bâton de pèlerin pour aller à la recherche de sa pitance. Mais cela peut valoir le coup de se décarcasser, surtout quand les fins de mois sont difficiles.

CET ARTICLE PEUT VOUS INTÉRESSER : trouver des aides financières pour manger.

Manger Gratuitement en ligne: Guide 2019 Gratuivore
4.8 (95%) 4 vote[s]

2 Comments

  1. Justine
  2. webmaster

Discussion