Chèque Vacances CAF et ANCV 2018

Chèque Vacances CAF et ANCV 2018
3.3 (66.67%) 3 votes

Quand on a besoin d’argent pour voyager, les chèques vacances de la CAF, ceux pour les salariés du privé, ou pour les fonctionnaires, permettent d’alléger le budget réservé aux loisirs. Reste à connaître leur modalité d’utilisation, et le côté administratif qui leur est attaché : sont-ils imposables, nominatifs ?

Les bons vacances de la CAF


Appelés aussi « aide aux temps libres », ils sont utilisables l’année en cours de leur réception, et sont distribués par la caisse aux familles avec des enfants (3 semaines au maximum pour chacun d’entre eux).

Vous n’avez pas à faire de démarches pour les obtenir : vous les recevrez directement dans votre boîte à lettres si vous êtes bénéficiaires. Pour qu’ils se transforment en argent et qu’ils soient utilisables, il faut les compléter et les renvoyer à l’expéditeur, un peu comme un bon de commande en quelque sorte.

Comment faire pour en avoir ?

Il faut entrer dans les bonnes cases, surtout au niveau du quotient familial qui ne doit pas être supérieur à 700 euros. Il faut avoir au minimum un enfant à charge de 3 à 18 ans et déjà toucher des prestations familiales pour lui. Toutefois, ne comptez pas sur la CAF pour tout prendre en charge, puisque vous ne pourrez toucher que de 8 à 24 euros par jour. Attention : ce montant peut changer selon les caisses.

Où les utiliser ?

Ils doivent servir à prendre du bon temps, et à profiter de ses jours de congés. Ainsi, concernant les vacances, vous pouvez choisir de partir en famille dans un lieu d’hébergement agréé, ou bien d’envoyer le petit en colonies de vacances. Ces séjours doivent avoir lieu pendant les semaines où il n’y a pas école, avec une durée de 5 à 21 jours.

Les chèques vacances ANCV


bon plan vacances

Ils sont cumulables avec ceux précédemment cités et s’obtiennent via son employeur ou son comité d’entreprise, sous condition de revenus. Ces derniers doivent toutefois avoir paraphé une convention en ce sens avec l’ANCV.

Et pour les fonctionnaires ?

La fonction publique n’est pas oublié, même si le système est un peu différent, puisqu’il faut y cotiser via l’épargne. Ensuite, au moment de les retirer, l’état les aura bonifié jusqu’à 30%. Les conditions d’usages sont moins restrictives, puisqu’ils sont valables 2 ans et n’importe qui dans sa famille peut s’en servir à n’importe quel moment.

Pour connaître ses droits, c’est à partir de la feuille d’impôt de l’avant année dernière qu’il faut se baser. Il faudra prendre en compte ce revenu fiscal de référence là. Ces règles sont aussi valables pour les agents de la fonction publique territoriale. Si vous travaillez dans un hôpital, renseignez vous auprès de votre CGOS. Pour l’APHP, pas de chèques vacances mais des coupons sports.

Peut-on payer le péage avec les chèques vacances ?


Oui, mais pas question d’encombrer le péage en sortant son carnet. Il faut commander un badge de télépéage, à installer sur sa voiture, et qui sera automatiquement reconnu par le portique au moment de votre passage. Les chèques serviront à le créditer, pour 150 euros au maximum.

A chaque fois que vous passer un péage, votre solde disponible se déduira automatiquement. Pratique pour ne pas patienter derrière les files qui paient en liquide où de ceux qui ont du mal à insérer leur CB dans la machine. Et quand on connaît l’importance de ce poste sur le budget des familles lors des chassés croisés, on ne peut qu’applaudir cette initiative.

payer en chèque vacance

Le badge s’obtient sur le site internet des autoroutes. Il est gratuit, et il faut y mettre au moins 10 euros pour l’activer. Attention : si vous ne vous servez pas de cette somme pendant 3 ans, vous perdez l’argent qui est reversé à une association.

Sont ils valables à l’étranger ?

Il faudra trouver un autre moyen pour financer votre farniente sous les tropiques. C’est écrit noir sur blanc dessus : non. Tous les professionnels qui les acceptent sont en France. A ne pas confondre, donc, avec les chèques de voyages, ou Traveller’s Cheks qui sont des moyens de paiement à acheter avant de partir pour ne pas se trimballer avec trop de liquide dans les poches.

Sont-ils imposables ?

C’est la bonne nouvelles. Ils sont net d’impôts. Et pour les chefs d’entreprise qui veulent récompenser leurs salariés, il n’y a pas de charges dessus et ils sont déductibles du bénéfice imposable. Un bon moyen de motiver les troupes à moindre frais.


A lire aussi : les aides pour se loger, pour payer ses factures et pour se nourrir.


Où sont-ils valables ?

utiliser-les-cheques-vacancesUne fois qu’on a ses chèques vacances entre les mains, se pose la question de savoir comment on peut les dépenser, car tout le monde ne les accepte pas encore. Quelques idées qui pourraient vous passer par la tête : dans un parc d’attractions (Disneyland, Puy du Fou, Parc Astérix…), pour payer un plein d’essence dans une station service, pour payer le cinéma ou encore faire des courses au supermarché.

Pour les familles, c’est une formule de paiement idéale, qui participe grandement au budget vacances. Avec eux, on peut régler tout un tas de prestations de services. Certains commerçants les acceptent en Belgique voir même en Espagne ou au Portugal (tous les pays de l’union sont concernés). Pratique quand on sillonne l’Europe en camping car.

Que peut-on payer avec ?

Les services suivants, à condition que les organismes qui les dispensent acceptent les chèques vacances. Pour les reconnaitre au premier coup d’oeil, facile : un autocollant ANCV doit être sur la vitrine ou prêt du comptoir. Si vous ne le voyez pas, posez la question.

  • Hôtel, camping, village vacances.
  • Activités sportives : cours, abonnement, entrée à la piscine…
  • Restaurants
  • Prestations culturelles : visite de musées, de châteaux…
  • Loisirs : parc Astérix, Disneyland…
  • Transports : train, autocar, avion, location de voiture.

Ce qu’on ne peut pas acheter

payer-cheque-vacanceMalheureusement, certaines possibilités, qui existaient au début des chèques vacances ne sont plus d’actualité. C’est le cas de l’essence. Les familles qui s’en servaient pour régler le le plein ne le peuvent plus. Heureusement, il est toujours possible de le faire sur certains péages.

Peut on utiliser les cheques vacances en grande surface (Carrefour, Leclerc, Décathlon…) ?La réponse, là encore, est négative.

Ce qu’il est important à savoir

Si un prestataire accepte votre chèque, il n’est pas tenu de vous rendre la monnaie dessus, bien qu’il soit en droit de le faire. Généralement, il n’y a pas de rendu monnaie.

Mieux vaut donc payer quelque chose de plus cher que la valeur facial du chèque et compléter avec des euros, histoire de ne rien perdre. Plus facile a faire avec des coupures de 10 et 20 euros qu’avec des chèques de 50 et de 100 euros.

Le temps c’est de l’argent

Si vous en avez des vieux qui trainent chez vous, attention : ils ne sont valables que deux ans après leur date d’émission. L’astuce, c’est de l’échanger une fois qu’il est périmé. Vous avez trois mois pour le faire et en récupérer un tout neuf.

Comme tout titre de paiement, il peut être perdu ou volé. Si cela arrive, il faut faire une déclaration en ce sens à la police (le fonctionnaire qui vous reçoit risque de ne pas être ravi), vous avez besoin de cette attestation pour faire une déclaration à l’ANCV.

Vous venez de les recevoir ? Ne reste plus qu’à trouver la destination, de charger la voiture, et on the road again. Bonnes vacances à tous !

2 Comments

  1. Robert
  2. webmaster

Discussion