Acheter une Laverie Automatique: Rentabilité 2021

Investir dans une laverie automatique, aussi appelé laverie en libre-service ou lavomatic peut générer d’importants revenus. C’est donc un business qui rapporte, à condition de faire une bonne étude de rentabilité en amont.



Le seuil de rentabilité d’une laverie automatique

Connaitre le seuil de rentabilité permet de calculer le chiffre d’affaires minimum qu’il faut faire pour arriver à l’équilibre. C’est le seuil à partir duquel vous commencerez à gagner de l’argent.

Définition du seuil de rentabilité et comment le calculer ?

À partir du moment où vous l’avez atteint, c’est que vous commencez à faire des bénéfices et que votre laverie automatique devient donc rentable. Tant que vous n’avez pas atteint ce seuil, c’est que vous êtes en perte.

Pour le calculer, appliquer les formules suivantes dans l’ordre :

➡ Marge sur coûts variables = Chiffre d’Affaires prévisionnel-Charges variables

➡ Taux de Marge sur Coûts Variables = Marge sur coûts variables/Chiffre d’Affaires prévisionnel

➡ Seuil de rentabilité = Charges fixes/Taux de Marge sur Coûts Variables

Définition du point mort et comment le calculer ?

Le point mort est un peu différent. Il désigne le moment dans l’année où vous avez atteint votre seuil de rentabilité, et donc le nombre de jours nécessaires pour commencer réellement à gagner de l’argent.

➡ Point Mort = (Seuil de rentabilité/Chiffre d’affaires) x 365



Combien rapporte une laverie automatique / en libre-service ? 

La rentabilité d’une laverie automatique poussent beaucoup de nouveaux entrepreneurs à se lancer. Comptez 900 € par mètre carré sur une base de 5 € par lavage. Ainsi, si votre local fait 30 m2, votre lavomatic pourrait vous rapporter 27 000 € la première année. Dans tous les cas, je vous recommande de ne pas prendre de local en dessous de 25 m2.

Comme je vous le disais un peu plus haut dans cet article, c’est la localisation qui fait, en grande partie, la rentabilité. Il faut donc bien choisir son emplacement, quitte à y mettre le prix, dans la limite de son seuil de rentabilité possible et envisagé.

Il est par exemple bon d’installer son commerce près d’un campus étudiant, dans des quartiers « populaires » où les gens ne possèdent pas forcément de machine à laver, ou dans une station balnéaire.

Le chiffre d’affaires d’une laverie automatique

Une autre façon de calculer votre chiffre d’affaires, plutôt que de le faire par mètre carré, peut être de le faire par cycle de lavage. Il va falloir patienter 3 ans pour qu’il atteigne sa pleine mesure.

Ainsi, la première année, si vous avez 5 machines, vous pouvez tabler sur 25 cycles à 5 € par jour, soit 45 625 € de CA (sans compter le séchage et la lessive), à condition d’être ouvert tous les jours. Vous pouvez aussi développer d’autres ventes alternatives comme des boissons ou des cafés.


Quel coût d’investissement ?

Investir dans un lavomatic est rentable, si vous trouvez le bon emplacement. Vous n’avez besoin que d’une seule personne pour le gérer, et les clients payent immédiatement, ce qui assure des bénéfices rapides et un seuil de rentabilité (le moment à partir duquel vous commencez à gagner de l’argent) bas.

En fonction de l’emplacement, de la taille du local où vous recevrez le public et du nombre de machines, le financement total sera compris entre 20 000 et 150 000 €.


Quel est le prix d’une machine de laverie automatique ?

Il est bien sûr indispensable de s’équiper en machines professionnelles (de 6 à 30 kilos), qui résisteront à plusieurs lavages consécutifs, jour après jour (sur une base de 8 cycles journaliers). Ces équipements adaptés sont plus chers que les machines à laver « grand public », mais vous pouvez aussi opter pour du matériel d’occasion.

Voici quelques exemples pour vous permettre de boucler votre budget prévisionnel (tous les prix sont hors taxes). Bon à savoir : ces appareils sont conçus pour une durée de vie de 10 ans (15 000 cycles).

➡ Laveuse essoreuse jusqu’à 30 kilos (reconditionnée) : 1 490 €.

➡ Machine à laver 10 kilos : 1 500 €.

➡ Machine 6 kilos (révisée) : 480 €.

➡ Machine à laver Danube 16 kilos : 2 500 €.

➡ Laveuse essoreuse Andromède 8 kilos : 2 990 €.


Ouvrir en franchise ou créer à partir de 0 ?

Passer par un professionnel, par quelqu’un qui a déjà vécu ce que vous vous apprêtez à vivre est un avantage qui va vous permettre de gagner du temps et d’éviter des erreurs de jeunesse. En plus, les franchises ont souvent un programme de formation accéléré à offrir à leurs franchisés, de quoi apprendre le métier de la meilleure des façons possible.

Opter pour une franchise simplifie la vie, c’est certain, mais cela a un coût supplémentaire, qu’il faut budgétiser au moment de préparer son plan de financement, d’autant plus que les franchises demanderont toujours que vous ayez un apport personnel.

Voici 2 exemples de l’apport qui est demandé par des enseignes rentables :

➡ Speed Queen : 20 000 €

➡ Wash’n Dry : 10 000 €


Les meilleures franchises de laverie automatique

Il y a des franchises qui sont plus simples que d’autres pour se lancer « dans le grand bain », surtout quand on débute dans ce métier. Vous devez privilégier un réseau qui est bien implanté, mais aussi qui a un concept abordable en termes de prix.

Aqua Blue

La marque compte actuellement 35 laveries en France. Sa valeur ajoutée : l’écologie, avec le respect de toutes les normes européennes. Aucune compétence particulière n’est demandé. Pas de droits d’entrée ni de redevances à payer.

➡ Investissement total : entre 40 000 et 80 000 €. Apport personnel demandé : 15 000 €.

Baleo

La franchise, qui compte 18 implantations un peu partout en France, mise sur le soin apporté aux vêtements. Le réseau Baleo s’implante essentiellement dans les centres commerciaux et en centre-ville. Une redevance, allant jusqu’à 425 € par mois sera demandée.

➡ Investissement total : 170 000 €. Apport personnel demandé : 35 000 €.

Speed Queen

Il s’agit du réseau le plus important de laveries en libre-service. Le groupe est connu pour la qualité de ses formations et pour son accompagnement aux futurs franchisés qui recherchent des financements, un local et un aménagement de qualité. Il y a actuellement 124 laveries Speed Queen en France mais de nombreuses autres ouvertures sont prévues. Pas de droits d’entrée ni de redevances à payer.

➡ Investissement total : entre 50 000 et 100 000 €. Apport personnel demandé : 20 000 €. Le CA attendu au bout de 2 ans peut aller jusqu’à 80 000 €.

Wash’N Dry

C’est l’autre grand réseau accessible aux franchisés, avec 900 laveries dans toute la France. Le concept : des laveries qui sont ouvertes 7 jours sur 7. Il n’y a pas de personnel. Pour implanter une franchise, la ville choisie doit avoir plus de 12 000 habitants.

➡ Investissement total : entre 50 000 et 100 000 €. Apport personnel demandé : 10 000 €. Le CA attendu est compris entre 25 000 et 100 000 €. Ce petit apport personnel peut permettre au plus grand nombre de démarrer.

Aqualogia

Encore une enseigne portée sur l’écologie qui fonctionne avec des produits biodégradables, sauf qu’ici il s’agit d’un pressing. J’en parle car cela peut intéresser certains d’entre vous.

➡ 40 000 € d’apport personnel sont demandés, pour un CA estimé de 200 000 € la deuxième année. C’est un bon rapport apport / chiffre d’affaires.


Laveries en libre-service à vendre: les prix constatés

Si vous cherchez à ne pas vous lancer dans une franchise mais plutôt à racheter une laverie en vente, avec déjà une clientèle, un aménagement et un chiffre d’affaires, voici quelques exemples des prix pratiqués sur des annonces récentes, pour vous donner un ordre d’idée.

Toutefois, le prix d’un fonds de commerce va essentiellement être fixé par rapport au chiffre d’affaires dégagé par l’enseigne. Il est donc important d’étudier les 3 derniers bilans, pour voir si l’affaire est saine, avant de se décider.

Dans tous les cas, quand vous racheter une affaire, posez-vous cette question, surtout si la rentabilité semble intéressante : pourquoi le propriétaire actuel veut-il vendre ?

➡ 16 m2 à Saint-Julien-en-Genevois (74160) : 38 000 €

➡ 90 m2 à Paris (75011) : 88 000 €

➡ 107 m2 en Gironde (33) : 77 000 €

➡ 100 m2 à Plouguerneau (29880) : 150 000 €

➡ 50 m2 à Dijon (21000) : 60 000 €

➡ 50 m2 à Colombes : 220 000 €

➡ 20 m2 à Yerres (91) : 39 000 €

➡ 30 m2 à Meudon (78) : 70 000 €



Acheter, créer, ou être franchisé ?

Quant à savoir s’il vaut mieux racheter une affaire existante, la créer de toutes pièces ou bien devenir franchisé, c’est une affaire de goût mais surtout de budget. L’investissement n’est pas le même.

Si vous n’avez pas un gros apport personnel, optez pour la franchise. Si vous avez un apport conséquent et que vous voulez vous lancer tout de suite, racheter une affaire. Si vous n’êtes pas pressé, prenez le temps d’étudier un endroit où il n’y a pas encore de laverie. Cela pourra être la solution la plus rémunératrice, mais il faudra attendre la troisième année pour que l’affaire atteigne sa pleine mesure.


Avis sur l’investissement

Acheter une laverie automatique à l’air d’être un bon plan. Mais comme toutes les idées rémunératrices, celle-ci présente des avantages comme des inconvénients.  Voici le pour et le contre. À lire avec attention avant de se lancer.

Les avantages

Pour résumer, l’investissement peut être rentable à condition de respecter des points essentiels : qualité de l’emplacement et des machines. Acheter une laverie automatique est un investissement à la portée de tous, pas besoin d’avoir fait de longues études pour réussir dans ce business.

Bien souvent, les entrepreneurs qui se lancent ouvrent très vite une deuxième enseigne, puis une troisième. La franchise permet d’accélérer tout cela, et de gagner du temps dans son plan de carrière. D’ailleurs, un bon moyen de très bien gagner votre vie reste de lancer vous-même votre propre franchise un jour.

Les inconvénients

Mais pour qu’elle soit rentable, une laverie automatique ne doit pas avoir de personnel, ou très peu, au risque de voir s’évaporer tous les bénéfices.

Ainsi, c’est souvent le gérant qui doit se charger de l’ouverture du local, de sa fermeture et de son entretien (ménage). Si vous devez payer quelqu’un pour le faire, la rentabilité s’évapore, à moins d’avoir un très grand local avec beaucoup de passage.

Synthèse

Pour conclure, je trouve qu’un lavomatic est une bonne façon de démarrer à son compte, de vivre la vie d’entrepreneur et d’apprendre ses codes, avant de se lancer dans un business plus rémunérateur.

Si vous cherchez une autre idée rémunératrice, je vous conseille aussi de lire cet article : combien rapporte vraiment Airbnb.