Logement étudiant: sans l’aide des parents et sans argent, comment faire ?

Logement étudiant: sans l’aide des parents et sans argent, comment faire ?
4 (80%) 2 votes

Etre étudiant en France, c’est souvent un problème de fric, surtout quand il s’agit de trouver à se loger pas trop loin de la fac. Sans travail et sans l’aide de ses parents (mais non pas sans bourse), la première chose à faire reste d’aller voir une assistante sociale pour une aide au logement étudiant, même s’il faudra pour payer son loyer travailler pendant ses études (au moins un peu).

Les aides pour les étudiants indépendants : la CAF en première ligne


Un étudiant vivant sans le coup de pouce de ses parents, c’est souvent un étudiant sans argent, à moins qu’il ne décroche un job pendant ses études, même si celui-ci a des chances de nuire à ses résultats scolaires. Mais le système fait qu’en cumulant une bourse aux APL, on peut réussir à s’en sortir quand on est étudiant sans forcément avoir besoin de travailler.

Pour savoir à quoi on peut avoir droit pour se loger à moindre coût, le mieux est encore de se rendre sur le site de la CAF, et d’estimer le montant de ce que a quoi on a le droit, calculé en fonction des ressources de chacun. La demande peut se faire directement sur le net, même si vous n’êtes pas encore allocataire. Dans un deuxième temps, une fois l’inscription faite, il faudra envoyer à la CAF ses pièces justificatives.

Bon à savoir : l’aide financière de la CAF ne sera pas versée tout de suite à l’entrée dans le logement. Elle commencera à tomber 1 mois plus tard, il faudra donc être capable de payer son premier loyer seul.

Quelles sont les allocations versées aux étudiants par la CAF ?

L’intervention de la caisse d’allocation familiale est de deux ordres : APL et ALS. Tout le monde connaît la première nommée, la deuxième un peu moins. Il s’agit de l’allocation logement à caractère social. L’APL ne concerne que les logements conventionnés, et l’ALS les autres types d’habitation, sauf les logements appartenant à quelqu’un de sa famille (pas possible de la toucher dans ce cas là).

Ces aides financières vont être calculées en fonction des revenus de l’étudiant, mais aussi du loyer du logement, de sa surface, et de la façon dont il est équipé (sanitaires et chauffage).

aide pour se loger

Quoi qu’il en soit, difficile de toucher plus de 200 euros par mois de la part de la CAF, mais ce n’est déjà pas si mal quand on est étudiant. Attention : devenir soi même allocataire CAF peut faire perdre l’allocation de ses parents s’il en touchait une quand vous habitiez chez eux.

La caution locative étudiante : la bonne nouvelle Loca-Pass


Cette garantie logement et cette avance n’est pas pour tous les étudiants. Seuls ceux qui sont boursiers ou qui travaillent peuvent en faire la demande.

Pouvoir y avoir droit, c’est avoir la possibilité de se faire avancer le premier mois de garantie qui est demandé par tous les propriétaires. Cette avance peut être directement versée au propriétaire au moment de la signature du bail, à condition que le montant ne dépasse pas 2300 euros (difficile d’imaginer que l’on puisse avoir un loyer plus important quand on est étudiant).

caution locative

De la même façon, loca pass peut prendre le relai pour qui  a du mal, de façon passagère, à payer son loyer. Cette garantie locative devra être remboursé aux mêmes conditions que le dépôt de garantie.

Loca-Pass se rembourse. Ce n’est pas un don, mais une avance, même si loca pass se montre plutôt conciliant dans les modalités de remboursement : à partir de 15 euros par mois. L’avance doit être remboursée avant les 3 ans qui suivent ce prêt à taux 0.

Que faire si on n’a pas le droit à Loca Pass ?

Une caution locative d’état existe depuis quelques mois déjà. Elle est destinée aux étudiants en difficultés financières : les étrangers, ceux issus d’une famille mono parentale, les jeunes sans ressources et sans soutien familiale.

Son fonctionnement est simple : c’est l’état qui se porta caution auprès du propriétaire si l’étudiant ne peut pas payer son loyer ou s’il dégrade le logement. Combien ça coûte ? Cette caution de l’état est calculée sur le montant du loyer, soit 1,5%, à verser en plus chaque mois à l’état.

Bons plans logement pour étudiant


bon plan étudiant

Mais pour pouvoir payer son loyer, le mieux reste d’en avoir un tout petit. Plusieurs pistes à explorer pour cela :

Trouver une place en foyer

Certes, ce sont souvent de petites surfaces, mais les foyers sont peu chers et situés la plupart du temps en centre ville ou près des universités. Il faudra ne pas être rebuté par le partage d’une cuisine ou d’une salle de bains, mais financièrement, le jeu en vaudra sûrement la chandelle. Certains foyers proposent aussi le couvert en plus du gîte, ce qui permet de manger autre chose que des surgelés…

Tentez votre chance auprès de l’UNME, qui est l’union nationale des maisons d’étudiants. Ce réseau a des foyers dans presque toutes les grandes villes françaises. Il faut compter environ 300 euros par mois pour une petite chambre (sans les repas).

La colocation

Rendue célèbre par l’auberge espagnole, la colocation permet de mutualiser les ressources financières de plusieurs étudiants qui habitent ensemble dans un grand appartement. Les sites Internet proposant des annonces de coloc sont très nombreux sur la toile, et les annonces fleurissent avec la fin de l’année universitaire.

Une bonne façon de faire des rencontres en plus de faire des économies, à condition de savoir vivre en communauté.

Variante de la colocation, mais bien moins sympa, la location d’une chambre chez une personne âgée. Il faudra faire acte de présence, c’est le deal, donc ne pas sortir tous les soirs… Parisolidaire fait partie des associations les plus actives sur ce sujet.

Courage amis étudiants : le mal logement et la mal bouffe ne durent que le temps de ses études, jusqu’à preuve du contraire…

One Response

  1. Camille

Discussion