[100% GRATUIT] Réglage des Phares en 2022

Comme d’autres éléments d’un véhicule, les phares font partie des incontournables pour la sécurité de ses occupants et des autres usagers de la route. Voyons ci-dessous en détail ce qu’il vous faut savoir sur le réglage gratuit de vos phares.

Opération « Lumière et vision »

De nombreux départements de France ont relancé l’opération « Lumière et vision ». De quoi s’agit-il ? Que dit la législation en la matière ?

La Prévention routière mène des campagnes de sensibilisation sur les éléments de sécurité de base des véhicules. Cela concerne les essuie-glaces, les pneus, la présence de gilets fluorescents dans l’automobile. Mais aussi les différents dispositifs d’éclairage du véhicule et la hauteur des phares.

Ces campagnes « Lumière et vision » sont menées conjointement par le Conseil national des professionnels de l’automobile – CNPA, les préfectures et les communes, ainsi que leur police municipale. Cette dernière s’impliquant dans l’organisation de l’opération, en testant les phares et offrant un réglage gratuit des feux de voiture si besoin est.

Carglass

Carglass participait également, en offrant le contrôle et le réglage gratuit de vos phares dans ses ateliers durant l’opération. Toutefois, cela existait jusqu’en 2014, mais que ce n’est apparemment plus offert par l’enseigne pour le moment.

ASNAV

L’Association nationale pour l’amélioration de la vue – Asnav – participe elle aussi à l’opération. En effet, avoir une bonne vue contribue à la sécurité de tous sur la route. Les contrôles de vue proposés lors de l’opération « Lumière et vision » sont plutôt de la sensibilisation. Leur but est de vous informer et de vous conseiller d’aller consulter un ophtalmologiste, lorsqu’il semble que votre vue est défaillante.



Profitez de la campagne « Lumière et vison » et surveillez son lancement

Lancée généralement avec le passage à l’heure d’hiver, la campagne « Lumière et vision » est annoncée dans la presse locale. Alors, surveillez-la. Et si, entre-temps, il vous semble que vos phares n’éclairent pas comme ils le devraient, rapprochez-vous d’un centre auto, ou de votre garagiste habituel. Le reste de l’année aussi, bien voir et être vu sur la route est essentiel à la sécurité de tous.


Le contrôle des phares

La plupart des actions menées proposent, en une vingtaine de minutes, les actions suivantes sur votre véhicule :

  • Vérification des pneus, état et pression.
  • Contrôle de l’état des balais d’essuie-glace.
  • Vérification de la présence des vignettes, des gilets réflecteurs et du triangle de présignalisation.
  • Contrôle de la qualité du liquide de freinage.
  • Vérification de l’état de marche de tous les systèmes d’éclairage et de signalisation ainsi que leur vérification et leur réglage si nécessaire.

Chaque ville participante monte un atelier sur un espace public, où vous pourrez mener votre véhicule. Policiers et mécaniciens municipaux seront là pour assurer la partie technique de l’opération.

Schéma d’éclairement des divers feux selon les normes européennes


Les différents feux présents sur votre véhicule

Vous ne vous souvenez plus très bien de vos leçons de conduite ? Voici un petit rappel des divers feux dont votre véhicule dispose et l’utilisation correcte qui doit être faite pour chacun.

Feux de position ou « veilleuses »

Il s’agit d’un dispositif qui permet au véhicule d’être vu, mais qui ne permet pas de mieux voir la route. Ils doivent être allumés dès que la lumière faiblit. Ils peuvent suffire à eux seuls en zone urbaine éclairée.

Feux de croisement ou « codes »

Ils servent à être vus des autres automobilistes ou usagers de la route et permettent de mieux voir. Ils éclairent seulement à 30 mètres. Il faut les utiliser dès la nuit tombée, ou le jour en cas de pluie, de neige ou de brouillard. Ils sont nécessaires pour passer dans un tunnel (généralement signalé à l’entrée par un panneau). Ou lorsqu’on croise un autre véhicule pour ne pas éblouir son conducteur (ils remplacent alors momentanément les feux de route).

Feux de route ou « phares »

Ils éclairent jusqu’à 100 mètres et sont très éblouissants. Ils doivent être utilisés la nuit sur une route non éclairée et lorsqu’aucun véhicule ne vient en sens opposé. Si un véhicule vient en sens inverse, il faut revenir momentanément aux codes, pour éviter l’éblouissement de l’autre conducteur.

Feux de brouillard avant

Ils doivent être utilisés en cas de visibilité limitée lors de forte pluie, brouillard ou chute de neige, tout en conservant les codes allumés. Ils ne sont pas aussi éblouissants que les phares. Ils peuvent être utilisés sur de petites routes sinueuses où la visibilité est très mauvaise.

Feux de brouillard arrière

Servant à être vus, ils sont à utiliser uniquement en cas de brouillard ou de chute de neige. Ils ne doivent surtout pas être utilisés en cas de pluie, car ils sont éblouissants. Le véhicule doit être équipé d’au moins un feu de brouillard qui doit se situer à l’arrière gauche.



Les différents types de phares

Avec les voitures récentes, vous avez certainement remarqué que la bonne vieille ampoule a, comme le reste, souvent laissé place à la modernité.

Si des phares au Xénon équipent votre véhicule, un correcteur d’assiette est intégré. Il permet de corriger la hauteur du faisceau lumineux, en considérant le poids subi par l’essieu.

Si ce réglage ne s’effectue pas automatiquement, cela signifie que le correcteur d’assiette a besoin d’être vérifié par un spécialiste et, peut-être, d’être réparé. Il vous faudra donc vous rendre chez votre concessionnaire. Dans ce cas, le coût du réglage de vos phares se calcule en fonction du montant des pièces à réparer ou à changer. Et au temps de main-d’œuvre pour exécuter cette réparation.

Si des phares à LED équipent votre véhicule, ils peuvent être réglés avec le même appareil que les phares à ampoule traditionnelle. Par contre, si la LED est grillée, il est impossible de la changer comme une bonne vieille ampoule. Il faut remplacer le phare complet, car il est scellé, ce qui s’avère souvent coûteux.

Les diverses opérations « Lumière et vision » permettent un peu partout en France de faire régler ses phares gratuitement. Mais il y a certains cas où ce n’est plus possible. Vous devrez alors mener votre véhicule chez un spécialiste.


Prix d’un réglage de phare en 2022

Où régler vos phares et à quel coût ? Lorsque vous menez votre voiture pour une révision, votre garagiste doit s’assurer que les phares fonctionnent. Il n’est pas tenu de faire leur réglage, mais il doit vous informer que leur fonctionnement n’est pas conforme. Faire faire le réglage par votre garagiste viendra en plus sur la facture de révision. Il peut vous en coûter un supplément de 25 minutes de main-d’œuvre, soit jusqu’à 40 €.

Chez Carglass, Speedy, Norauto ou Point S, le contrôle de vos phares peut se faire lors d’un simple contrôle gratuit :

➡️ Speedy : propose ainsi un bilan technique gratuit en 79 points, dont la vérification des phares et feux, en vue du contrôle technique du véhicule.

➡️ Point S : propose une visite de contrôle gratuite en 25 points, qui inclut l’éclairage du véhicule.

➡️ Norauto, vous devrez payer 29,90 € pour que le réglage de vos phares soit effectué. Les phares au Xénon sont exclus. Si des ampoules doivent être remplacées, vous pourrez les acheter sur place. Si vous voulez qu’elles soient installées pour vous, il faudra compter 9,90 € pour leur changement à l’avant du véhicule et autant pour l’arrière. Cela ne semble pas cher, comparé à la sécurité renforcée que ce contrôle vous assurera ensuite.

Considérez les sanctions que vous encourez si vous ne prenez pas soin de vos phares. Sans compter le fait que vous pouvez mettre la sécurité des autres usagers de la route en danger.

Ce qu’il en coûte de ne pas faire le réglage de ses phares

Avoir des phares mal réglés est dangereux. Un mauvais réglage de phare de 1 % vers le haut multiplie par 20 le risque d’éblouir les conducteurs venant en sens inverse. La loi est stricte et s’applique toute l’année. Les contrôles sur les routes sont fréquents. Il est de votre responsabilité de vérifier le bon état de tous les dispositifs lumineux de votre véhicule. La petite lumière qui éclaire votre plaque d’immatriculation doit être contrôlée elle aussi.

Si vous ne respectez pas l’obligation légale d’avoir un éclairage en bon fonctionnement, vous serez passible d’une amende qui peut aller jusqu’à 180 €. À cela s’ajoute la possibilité de voir votre voiture immobilisée.

En cas de contrôle sur la route, un phare grillé, ou ne fonctionnant pas, est une infraction de classe 3. Et cela vous vaut une amende de 68 €. De plus, un réglage des phares incorrect vous obligera à une contre-visite pour le contrôle technique de votre véhicule.


Campagne de l’éclairage et des pneus au Luxembourg 2022

Au Luxembourg, par exemple, il faut savoir que les garagistes et l’Automobile Club Luxembourgeois contrôlent gratuitement vos phares et pneus. Une vignette, apposée sur votre pare-brise, confirme leur bon état. Et l’hiver, les garagistes vérifient également l’état de votre batterie.


Voir et être vu ! C’est un vieux slogan de la Prévention routière, mais il est toujours à l’ordre du jour. En toute saison et par tout temps, il est important de pouvoir conduire en toute sécurité. 

5/5 - (1 vote)