Que Faire Des Pièces ROUGES? [1, 2 & 5 Centimes]

Que Faire Des Pièces ROUGES? [1, 2 & 5 Centimes]
5 (100%) 2 votes

Comme tout le monde, vous avez sans doute des pièces rouges qui trainent dans vos poches, ou dans le fond de votre sac. Beaucoup n’y prêtent pas attention, mais ce sont les petits rousseaux qui font les grandes rivières. Saviez-vous par exemple qu’il existe une machine à pièces qui permet de changer ses pièces rouges en billets ? Reste à savoir où changer ses centimes d’euros contre des billets ? Je vous dis tout. À vos pièces rouges !

Les automates de pièces rouges

Ils permettent de récupérer facilement votre petite monnaie, de la recycler et parfois de vous l’échanger contre des bons d’achats. Voici 2 machines qui pourraient vous intéresser :

1. Centimeo

Avec vos pièces de 1 centime, où avec celles de 5 ou de 2, vous allez pouvoir vous en servir dans un distributeur Centimeo, pour acheter des biens de consommation. C’est toujours mieux de laisser trainer ses pièces et de les perdre. Elles vont donc continuer à servir dans l’économie. Adieu pots et poches. Après tout, c’est toujours de l’argent, non ?

Que pouvez-vous acheter dans ces automates ?

Des produits de la vie courante en dosette où à l’unité : chewing-gum, gel anti-bactérien… Vous retrouvez les machines Centimeo dans les lieux publics comme les centres commerciaux mais aussi les facs en région parisienne ou à Lille et aux alentours.

2. Eurocycleur

Non, les petites pièces ne comptent pour du beurre ! Ces machines vont encore vous permettre de faire des économies. Le recyclage n’est pas qu’une affaire de plastique et de verre !

Le principe : vous recycler votre petite monnaie (pièces de 0,01€ à 2€) et en échange, vous gagnez des bons d’achats. Vous pouvez retrouvez quelques unes de ces machines dans les grandes surfaces (Carrefour, Leclerc, Cora, Intermarché et Super U).

LE BON PLAN : vos centimes peuvent aussi être crédités sur votre carte de fidélité. C’est quand même plus pratique que de faire des rouleaux et que d’aller faire la queue à sa banque pour les déposer.

Le concept s’avère par ailleurs moins rébarbatif que de faire des rouleaux de pièces à remettre en banque… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Où trouver ces machines en Belgique ?

Elles tardent à arriver, mais il en existe déjà 5 dans le pays. dans les Cora d’Hornu et de Châtelineau et dans les Carrefour market de Tamines, Ghlin et Maisières. Vous pouvez y déposer votre mitraille, comme vous le faisiez dans le passé avec les pièces jaunes.

Peut-on échanger ses pièces rouges à la Poste ou dans les banques?

Vous allez comprendre où je veux en venir. En effet, ces petites pièces n’arrangent pas grand monde, et on peut légitimement se poser cette question, à savoir si on n’embête pas trop les banques avec notre mitraille.

Les banques refusent souvent : la Poste aussi

À vous qui voulez échanger vos pièces contre des billets, je vais donner quelques conseils. D’abord, pour obtenir un billet de 20 €, il faut quand même beaucoup de pièces rouges. C’est un premier point.

Si vous voulez que les banques acceptent cette ferraille, vous devez obligatoirement faire des rouleaux. C’est le seul moyen pour qu’une banque accepte de collecter votre petite monnaie et de la changer contre des billets. Reste que le caissier ne vous verra pas toujours arriver avec ravissement.

Attention : les banques qui acceptent de faire l’échange ne vous remette pas directement des billets. Elles transfèrent le solde sur votre compte bancaire.

Pourquoi les banques peuvent refuser ?

Même si vous n’avez pas la mine patibulaire d’un casseur de parcmètre, certaines banques ont une tolérance zéro. Ainsi, de nombreuses agences continuent à offrir ce service aux professionnels qui ont un distributeur dédié pour le faire, mais ne le font pas pour les particuliers.

Pour se justifier, les banques invoquent des raisons de sécurité, qui ne sont pas toujours faciles à comprendre. En cas de mauvaise volonté, elles peuvent aussi évoquer le manque de temps pour recompter, même en ayant fait des rouleaux… Vous pouvez essayer « de forcer » en leur demandant une lettre justifiant que la banque refuse de prendre votre dépôt.

Que faire si votre banque refuse ?

Elles ne sont pas les seules à pouvoir réaliser cet échange. Essayer d’aller voir les petites boutiques en bas de chez vous. Les épiciers, par exemple, manquent souvent de monnaie. Faites leur aussi des rouleaux. Les boulangers sont aussi très friants de petites pièces rouges. Vous aurez des billets tout de suite et pas besoin d’attendre que l’argent soit sur votre compte.

Enfin, reste la solution des automates que j’ai développé un peu plus haut dans cet article. Sauf que tout le monde n’a pas le chance d’en avoir un dans son supermarché.

Les bureaux de change

Encore plus que les banques, soyez sur qu’ils ne vous donneront pas des devises en échange de vos tonnes de pièce. Il faudra trouver un autre moyen de financer votre voyage aux USA ! Si toutefois vous voulez avoir leur coordonnées et connaitre les bureaux de change les – cher de Paris, je vous invite à lire l’article que j’y ai consacré !

Les centimes vont-ils bientôt être supprimés ?

C’est la grande question que l’on se pose, et qui alimente régulièrement les chroniques. Car ces petites pièces rouges, ça n’arrange pas trop Bruxelles ni les états de l’union, à qui ces pièces coûtent plus cher à fabriquer que leur valeur faciale.

Reste que le dindon de cette farce, si elle devait arriver, serait obligatoirement le consommateur, puisque les commerçants dans leur grande majorité ajusteraient leurs prix à la hausse, et donc que les prix augmenteraient. On a déjà connu une forte inflation lors du passage du franc à l’euro, il ne faudrait pas que cela se reproduise.

Toutes les pièces sont-elles concernées

Attention, pour le moment, rien n’est fait. Si cela devait arriver, ce sont les pièces de 1 et de 2 centimes qui disparaitraient. Les pièces de 5 centimes, pour le moment, ne sont pas dans le collimateur de Bruxelles.

Quelles sont les options envisagées ?

Le sort de ces piécettes qui encombrent plutôt qu’autre chose ne tient qu’à un fil. L’Europe étudie plusieurs solutions. Il y a actuellement 4 scénarios qui sont débattus, et il y en a bien un qui va réussir à voir le jour.

1. Ne rien faire

C’est le scénario le plus facile. On ne change rien, et tout continu pour le mieux dans le meilleur des mondes. Entre nous c’est la solution la moins crédible dans le temps, et les choses ne devraient pas tarder à bouger.

2. Gagner de l’argent sur les coûts

Le fonctionnement de l’Europe, c’est un peu comme celui d’une entreprise. Les fonctionnaires essayent eux aussi de faire économiser de l’argent aux institutions. Ainsi, on pourrait continuer à utiliser les pièces de 2 centimes et de 1 centime, à condition de faire baisser les coûts, pour avoir un prix de revient de ces piécettes beaucoup plus bas.

2. On les fait disparaitre rapidement

La tentation est grande de se montrer radical dans cette affaire là. Après tout, faire des pas de fourmis ne fait pas avancer les affaires. Mais les européens (et surtout les français) n’aiment pas les changements trop radicaux. Cette option n’est donc pas forcément la meilleure.

4. On les fait disparaitre lentement

Pour donner le temps aux citoyens de s’habituer, certains prônent une méthode un peu plus douce, qui serait de ne plus en re-frapper de nouvelles. Une fois la production arrêtée, les pièces mettraient quelques mois à disparaitre d’elles même.

Qui va prendre la décision ?

Le problème, c’est que les principaux concernés, ce sont les états. Mais ils sont nombreux. De là à ce qu’ils se mettent d’accord, on a quand même le temps de regarder passer les trains (à condition qu’ils roulent).

Mais les états ne sont pas les seuls à avoir une opinion. Les associations de consommateurs surveillent le sujet avec beaucoup d’attention. Il ne s’agirait pas que les citoyens se fassent berner. Enfin, comptons aussi sur les banques centrales pour se mêler aux débats et ne pas laisser la décision se faire sans elles.

Comment éviter que les prix augmentent ?

La meilleure solution, c’est que les pièces rouges ne disparaissent pas. Pour cela, il faut les utiliser ! Cela évitera que les prix soient arrondis à la hausse si la petite monnaie devaient être supprimée. L’inflation, ce sont les consommateurs qui la font ! Alors arrêtez de ne pas vous baisser quand vous voyez une pièce de 1 centime sur le trottoir, nom de dieu !

Pièces rouges rares: 1 et 2 centimes peuvent valoir 1000 fois plus

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette histoire : trouver une pièce de 2 centimes rare peut vous rendre riche. Je vous vois déjà vous préparer à foncer dans tous les pots où vous les entasser depuis des années. Et bien oui, allez-y ! Certaines de ces pièces rares valent 100 euros et plus sur le marché !

Une valeur multipliée par 1000 ! On dirait des bitcoins ! Avis aux voyageurs. Ce ne sont pas les pièces rares françaises qui valent le plus. Si vous devenez riche en ayant mis la main sur un stock de pièces rares, alors cet article est fait pour vous : comment avoir une carte black ?

Les centimes qui valent le + cher : 100 €

  • Peut-être avez-vous passé vos dernières vacances du côté de Monaco et du Vatican ? Si c’est le cas, soyez attentif. C’est la rareté du tirage qui fixe le prix. Les pièces suivantes sont des trésors qui n’en n’ont pas l’air :
  • 1 centime de Monaco frappée en 2001 ou 2002 : 100 €.
  • 1 pièce de 2 centimes du Vatican datant de 2002 ou 2003 : 100 €.

Attention : les pièces doivent être dans un état parfait pour intéresser les collectionneurs. Un état juste correct peut diviser la valeur de la pièce par 4.

Les centimes qui valent 50 euros

  • Une pièce de 2 centimes monégasque.
  • Une pièce de 2 centimes vaticane.
  • La pièce de 1 centime du Vatican est cotée 30 euros pour 2004 et 50 euros pour 2002 et 2003.

Les centimes qui valent un billet de 20 €

C’est du côté de la Finlande que vous pouvez aussi faire de bonnes affaires avec ces piécettes là. À vos loupes :

  • Le centime finlandais de 2001 s’achète 10 euros.
  • Ceux de 1999, 2000, 2002 et 2013 valent 5 euros.
  • Les 1 et 2 centimes finlandais avant 2004 valent entre 2 et 5 euros.
  • La pièce de 2 centimes de 2001 se vend 20 euros et plus si elle est comme neuve.

Les centimes qui valent 1 euro

  • Une pièce d’1 centime autrichienne de 2005.
  • Une pièce slovène de 2008, 2010, 2011 ou 2012.
  • Une pièce de 2 centimes chypriote de 2010 à 2012.
  • Une pièce espagnole de 2002.

Les centimes qui voient leur prix multiplié par 50 : Belgique et Irlande

  • Les pièces belges de 1 centime de 1999, 2001 et 2008 valent 50 centimes.
  • Celles de 2 centimes de 2000 s’achètent à 20 centimes (Belgique).
  • Celles de 2008 à 50 centimes (Belgique).
  • Le centime irlandais de 2002 s’achète 50 centimes.
  • Les 2 centimes irlandais de 2002, 2003 et 2011 aussi.

Pour infos, l’Irlande a déjà supprimé les pièces de 1 et de 2 centimes depuis quelques années.

Les pièces qui valent les plus cher : les pièces fautées !

Les pauvres, elles n’ont rien fait de mal. Ce sont les hommes qui les ont produites qui ont commis une erreur de frappe. Si vous en avez dans votre porte monnaie, alors vous pouvez gagner beaucoup, beaucoup d’argent !

Exemple : les pièces de 1 et 2 centimes avec deux faces identiques s’échangent entre 440 et 650 euros en ligne.

Regardez ce tableau : ce sont toutes les erreurs que vous pouvez trouver sur une pièce. Il y a de quoi faire ! L’erreur qui rapporte le plus, c’est le symbole en double face. Le prix de cette pièce très rare :

  • 1 ct : 500 €
  • 2 ct : 500 €
  • 5 ct : 500 €
  • 10 ct : 550 €
  • 20 ct : 535 €
  • 50 ct : 850 €
  • 1 € : 1000 €
  • 2 € : 1500 €

La valeur en double face est aussi très courue des collectionneurs :

  • 1 ct : 460 €
  • 2 ct : 440 €
  • 5 ct : 460 €
  • 10 ct : 460 €
  • 20 ct : 500 €
  • 50 ct : 800 €
  • 1 € : 850 €
  • 2 € : 1200 €

Bon entre nous, il y a peu de chance que la caissière vous rende par mégarde une pièce comme celles-ci. Elles sont quand même presque introuvables ! Après, rien de vous interdis d’en trouver une par hasard. J’ai écris un article du même genre sur un sujet similaire : que faire de l’argent tombé du ciel ? (l’argent trouvé par terre)

Voilà. J’espère que maintenant vous savez quoi faire avec vos pièces rouges, et que vous n’allez pas les mettre dans un coin en attendant que le bocal déborde. N’oubliez que celles-ci, même de faibles valeurs, ont quand même de la valeur ! Et si vous tombez sur les pièces précédemment citées, vous pouvez même faire la culbute !

Juste pour le plaisir, je vous conseille la lecture de cet article : comment devenir milliardaire ?

Discussion