Devenir Agent de Joueur de Football en Belgique

Il y a un métier qui fait rêver par le salaire, mais aussi par l’intérêt procuré : agent dans le football. Ce sont eux qui font la pluie et le beau temps pendant les transferts et qui empochent de belles commissions à chaque mercato. Dans ce guide, je vous explique comment devenir agent de footballeur professionnel en Belgique, comment passer la licence avec 100% de réussite et trouver les bons contacts. À suivre toutes les infos.


Agents de football en Belgique : voici comment passer votre examen à l’Union Belge

Un examen est organisé 2 fois par an (mars et septembre), en association avec la Fédération internationale de football. Si vous le réussissez, alors vous deviendrez agent officiel de joueurs. Pour passer l’examen vous devez :

➡️ Vous inscrire au plus tard 1 mois avant.

➡️ Payer les 500 euros d’inscription.

➡️ Fournir un certificat de bonne vie et mœurs.

➡️ Être belge ou résider en Belgique si vous faites partie de l’union Européenne.

➡️ Fournir votre CV.

Il y a entre 10 et 12 candidats par session. L’examen est difficile car il faut avoir une moyenne de 66 % pour avoir la licence.

Passer l’examen pour devenir agent de footballeurs en Belgique 

C’est un examen réputé très difficile dans le milieu. Il est important de préciser qu’il n’existe pas en Belgique d’école de formation spécifique comme en France. On vous posera 20 questions en français. Ce sont des QCM qui portent essentiellement sur le droit.

➡️ 15 questions viendront de la FIFA : règlements internationaux des transferts, le statut juridique des clubs, la connaissance des circulaires.

➡️ 5 questions de l’Union Belge : concernent le règlement belge spécifiquement.

Comme pour le permis de conduire, certaines questions vont vous déstabiliser et contiennent des pièges difficiles à identifier.

Que se passe-t-il si vous échouez ? Ne paniquez pas, vous pourrez toujours devenir agent de foot en Belgique plus tard et repasser l’examen à la session suivante (celle de mars si vous vous êtes présenté la première fois en septembre et vice-versa). Attention : si vous échouez 2 fois, vous pouvez repasser la formation d’agent de joueur de football en Belgique, mais seulement 18 mois plus tard.

La marche à suivre après avoir réussi l’examen

Vous avez réussi le concours ? Bravo ! Que devez-vous faire ensuite ? Commencez par souscrire à une assurance pour les responsabilités professionnelles et choisissez votre région. Pour vous faire reconnaître par la Région wallonne, la Région Bruxelles-Capitale ou la Communauté flamande, vous devrez passer devant un comité.

Quand vous débutez, il faudra vous rapprocher des jeunes joueurs pour vous faire connaitre. En passant du temps sur les terrains, le bouche-à-oreille devrait fonctionner.

Il y a beaucoup de jeunes joueurs de foot en Belgique avec du potentiel. Mieux vaut cibler les 16-18 ans dans un premier temps. Certains d’entre eux deviendront des stars comme Eden Hazard et Romelu Lukaku, mais ce n’est pas simple de trouver la perle rare, d’où l’intérêt de bien connaitre ce sport et d’avoir les bons contacts.

Important : pour faire signer des joueurs en Belgique, c’est mieux si vous parlez français, anglais mais aussi le néerlandais.

Le métier d’agent va être de plus en plus recherché à l’avenir, notamment car de plus en plus de joueurs (dont de nombreux talents belges) jouent à l’étranger dans les grands championnats européens comme la Premier League (Angleterre), La Bundesliga (Allemagne), La Ligue 1 (France), la Série A (Italie) et la Liga (Espagne):



Agents et agences de management en Belgique

Voici une liste de quelques agences de management et agents de football belges à connaître. Ils sont toujours à la recherche de jeunes joueurs. Pour certains, je vous donne même leur numéro de téléphone.

➡️ Mad Management : l’agence regroupe le CEO, Daniel Striani (+32 475 25 22 63) et José Valadas son assistant (+32 475 23 45 82). Ils ont comme clients des joueurs comme Ibrahim Salah, Ryan Safari, Olivier Werner, Benjamin Delacourt et Nego Tembeng.

➡️ ISM (International Sport Management) : l’agence collabore avec de grands clubs belges comme KV Mechelen, KAA Gand, Club Brugge ou Waasland-Beveren. Le management est assuré par Walter Mortelmans (+32 475 467 840) et Thomas Troch (+32 488 484 868).

➡️ Maxime Kongo : ce jeune agent originaire de la banlieue de Bruxelles vient de se lancer. Il collabore avec Vista Sport Management et s’occupe surtout de joueurs africains comme Beni Badibanga, Edo Kayembe ou Jonathan Bolingi.

➡️ Mogi Bayat : cet agent de joueurs ets très influent en Belgique. Il a notamment été directeur général du Sporting Charleroi et est passé par le RSC Anderlecht.

➡️ Christophe Henrotay : encore un agent très puissant dans le monde du football, qui a par exemple œuvré pour les transferts de Youri Tielemans ou de Romelu Lukaku.



L’examen de la licence d’agent par la FFF

Certains agents belges obtiennent les 2 licences: française et belge. Pour comparer les différents examens, nous nous sommes penchés sur celui mis en place par la FFF.

Il ne s’agit pas d’un concours, mais d’un examen qui va valider les connaissances du candidat quant à sa capacité de pouvoir exercer ce métier. Une fois obtenu, il ne vous restera plus qu’à trouver un joueur de foot qui recherche un agent sportif, et ce n’est pas le plus facile, loin de là, la concurrence est rude sur le marché.

Contenu de l’examen

Il faut donc être capable de répondre à des questions juridiques, qui peuvent porter sur l’ensemble des domaines de compétences : assurance, fiscalité, contrats, droit à l’image… Au total 20 questions, avec à chaque fois un cas pratique à élucider (on est loin du QCM simple…). Pour avoir la première partie du diplôme, il faut avoir la moyenne.

Jusqu’ici tout va bien. Sauf que ce n’est que la moitié du parcours. L’autre moitié porte sur la réglementation du foot, au niveau français, européen, et international (FIFA). Et la somme de connaissances à avoir quand on les additionne est monstrueuse. Et c’est repartie pour vingt questions en QCM. Là, il ne s’agit plus d’avoir la moyenne mais au moins 2/3 de bonnes réponses.

La formation

Vous l’aurez compris : on ne peut pas se lancer dans cette aventure sans avoir une solide formation juridique de base avec les études qui vont avec : l’argent ne tombe pas du ciel. Si vous n’avez pas suivi le bon cursus pas de panique : une formation adéquate fera l’affaire.


La meilleure école de formation en France : l’EAJF

Présentation

L’EAJF (École des Agents de Joueurs de Football) est la formation la plus reconnue en France pour la formation d’agent sportif. Créée en 2009 et située à Neuilly-sur-Seine, elle est reconnue comme un leader de la formation d’agent de joueurs.

Les cours de l’EAJF sont axés sur cet objectif : connaissance du monde du foot, des contrats de travail ou de droit à l’image, communication, gestion de patrimoine.

La formation

La formation qui dure 10 mois est moderne, puisque pour ceux qui travaillent, il est aussi possible de la suivre en ligne. Les cours sont donc téléchargeables à n’importe quel moment de la journée.

Pour ceux qui choisiraient « d’aller à l’école », sachez que les profs sont parmi les meilleurs de leur profession. Parmi les intervenants, on retrouve notamment J-P. Bernès (agent de joueurs), C. Prudon ( superviseur Olympique de Marseille), Guy Roux ou des anciens joueurs comme Saha ou Ramé.

Les conférences sont données dans les plus grands stades de foot : Parc des Princes, Stade de France, Vélodrome de Marseille, Gerland à Lyon…

Pour contacter l’école : EAJF, 15 rue Perronet, 92200, Neuilly Sur Seine. Tel : 01 80 88 8000


Avoir une licence d’agent au Maroc

L’Afrique est un vivier, mais bizarrement, il y a très peu d’agents sur place pour organiser les transactions. Ainsi au Maroc, ils ne sont que 20 à avoir une licence (cela ne voulant pas dire qu’ils ne sont pas plus à travailler sans, ce qui fait prendre des risques aux joueurs). Le deal peut être bon si vous avez des contacts en France, et que vous connaissez bien le monde du foot maghrébin.


Combien gagne vraiment un agent ?

Le salaire des agents de football fait fantasmer. On peut lire dans la presse des articles sur des sommes folles. La rémunération est calculée sur le prix d’un transfert, mais pas seulement. Les agents prennent un pourcentage sur tout ce que gagne le joueur (indiqué dans son contrat). Mais attention, FIFA et FFF veillent au grain, donc on ne peut pas faire n’importe quoi.

Les règles sur la rémunération

La rémunération ne doit être calculée qu’à partir du salaire du footballeur. Reste que rien n’est imposé en ce qui concerne le pourcentage, à condition de ne pas dépasser les 10% et de ne pas descendre sous les 3%. Certains clubs prennent directement en charge ce pourcentage. Faites le calcul, et vous pouvez imaginer ce que gagnent les grands agents qui ont parmi leurs clients Zlatan Ibrahimovic, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Kylian Mbappé…

Sachez toutefois que les agents qui galèrent sont plus nombreux que ceux qui font fortune, les gros contrats étant sous la coupe des mêmes. Il vous faudra donc attendre pour devenir riche car hormis ces « stars », il est plus raisonnable de tabler sur un salaire de 3000 euros par mois en France, raison pour laquelle certains préfèrent aller travailler dans d’autres pays où la concurrence est moins rude : Belgique et Maroc.


Devenir agent pour les autres sports 

Des agents de joueurs, on en retrouve dans tous les sports professionnels, avec les mêmes exigences. Ainsi, pour avoir le droit de négocier des contrats pros dans le rugby, il faut aussi passer un examen en deux parties organisé par le CNOSF et la FFR. La licence d’agent sportif ne peut s’obtenir que de cette façon-là

Pour le tennis, c’est la FFT qui officie. Il faut donc connaître les règlements ATP et WTA sur le bout des doigts. Pour devenir agent sportif au basket, il faut se rapprocher de la FFBB. Pour le handball, même chose (auprès de la fédération de hand). Voici un sport qui se professionnalise où il y a encore des places à prendre car très peu de candidats passent le concours.

Une fois votre licence en poche, à vous le métier d’agent. Reste que vous pourrez avoir tous les diplômes du monde, il vous faudra nouer des contacts dans le milieu pour approcher les joueurs et gagner leur confiance. C’est donc un métier de réseau. Si vous n’avez pas le contact facile, laissez tomber. Dans tous les cas, il vous faudra avoir un peu de chance pour réussir.

2/5 - (4 votes)

2 Comments

  1. Rachid
  2. Jao Silva