Crédit accordé (trop) facilement : particuliers, attention aux arnaques de prêt d’argent sur internet !

Quand on est dans la galère, on peut être prêt à tout pour trouver de quoi en sortir, et donc à prendre des vessies pour des lanternes. Ce qui profite à l’arnaque au crédit, car une banque qui prête facilement ou un particulier, ça n’existe pas. L’escroquerie vient souvent d’Afrique, la Côte d’Ivoire et le Bénin étant particulièrement touchés par ce fléau. Nous recommandons donc la méfiance, quand il s’agit d’envoyer son RIB ou un mandat cash à une personne inconnue : avoir des problèmes financiers nous rend parfois moins vigilant.

Les offres de prêt d’argent sérieux ne se trouvent pas dans les petites annonces


C’est la règle numéro 1 à appliquer pour ne pas se faire arnaquer. La faiblesse des gens est une source de profit pour ceux qui sont sans scrupules alors ne donnez pas le bâton pour vous faire battre. Les petites annonces pour des faux prêts entre particuliers pullulent sur le net.

Et quand on recherche un organisme de crédit pour interdit bancaire, un bien à emprunter quand on est au RSA, on est prêt à croire tout et n’importe quoi après s’être fait gentiment reconduit à la porte par toutes les banques de son quartier.

Heureusement, des plateformes sérieuses se sont mises en place pour proposer un service équivalent à ces dernières quand il s’agit d’un crédit. La plus connu reste Prêt d’Union, mais que personne ne se leurre : les garanties demandées sont les mêmes. Reste que c’est une autre voie à explorer quand on a besoin d’un financement pour un projet de vie, quel qu’il soit.

Se faire aider quand on est dans le besoin

Depuis que le monde est monde rien n’est gratuit. Pensez qu’un bon samaritain va venir vous sauvez est vain : autant jouer à la loterie avec 1 chance sur 13 millions de gagner. Et les interdits bancaires, pour ne citer qu’eux, sont une cible toute trouvée pour les voyous.

On leur fait croire que tout est possible pour eux, ils hypothèquent leur maison et au final ils se retrouvent dans la rue à lutter contre le surendettement. Méfiez vous notamment des experts en rachat de crédit qui ont l’air trop beaux pour être vrais. Une telle démarche peut mener à une aggravation de la situation.

Pour ne plus se faire escroquer : rester vigilant


Devenir une victime n’est pas une fatalité. Il y a des techniques simples à connaître pour ne pas se faire avoir comme un bleu. Commencez par analyser en détail les messages de ce type reçus dans votre boite mail. Si vous êtes en recherche d’argent, les arnaqueurs ont sûrement du vous repérer, du fait de votre navigation sur Internet et des sites que vous avez visité, et ont du essayer de vous contacter par messages électroniques.

Même chose si vous avez laissez votre requête sur un forum. Ce sont aussi des terrains de jeu parfait pour les escrocs, qui peuvent y faire passer leur annonce sans en avoir l’air.

Password thief (phishing)

Un conseil : ne répondez jamais et n’ouvrez aucun fichiers joints. Si vous pouvez ne pas ouvrir le mail rien qu’en prenant connaissance du sujet du message, c’est encore mieux. Les logiciels espions qui permettent d’avoir accès à tous vos fichiers peuvent s’installer de la sorte en un rien de temps et à votre insu.

Donc, méfiance. Car si vous commencez à entrer dans le jeu du « méchant », il ne va plus vous lâcher jusqu’à obtenir ce qu’il est venu chercher : vous dépouiller. Et plus vous êtes faible, et plus il va s’acharner.

Ne pas s’affoler et ne pas faire n’importe quoi


Bon, on dramatise un peu, certes, mais on a au moins réussi à attirer votre attention : être averti des risques ne fait de mal à personne, bien au contraire. Pour déjouer ces pratiques, ne prenez jamais pour argent comptant ce qu’on vous dit au téléphone : les usurpations d’identités sont à la mode, et même de grandes sociétés en sont victimes.

Sur les réseaux sociaux attention : rien n’est plus simple que de se créer un faux profil en  se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Faites attention à l’orthographe : un message bourré de fautes de grammaires et d’orthographes est forcément un faux. N’avancez jamais d’argent, même si on vous promet monts et merveilles une fois celui-ci reçu. Ne donnez pas d’informations personnelles, sauf sur un site sécurisé.

arnaque Internet

Si malgré tout vous vous faites piéger, sachez que vous ne serez ni le premier n le dernier. Si vous avez été victime d’une arnaque, ne passez pas par 4 chemins : direction le commissariat pour porter plainte même si les chances de récupérer ce qui vous a été volé restes minces.

En définitive, il n’y a pas de solutions miracles et les bons taux ne font pas toujours les bons amis. Pour empruntez, il faut le faire auprès d’une banque ou d’un organisme sérieux. Si vous essuyez un refus de tous, soyez patient, remboursez vos dettes et faites en sorte que votre situation s’améliore, en faisant des économies sur votre quotidien, même si je vous l’accorde, c’est bien plus facile à écrire qu’à faire.

Notez cet article

2 Comments

  1. Aurelien
  2. webmaster

Discussion