Comment faire des économies d’énergie : réduire sa consommation d’électricité et de gaz et sa facture EDF-GDF !

Quand on a des problèmes d’argent, réduire sa consommation d’énergie est une des premières astuces à mettre en place. La consommation moyenne d’une maison ou d’un appartement peut toujours être revue à la baisse, car souvent il y a une surconsommation électrique. Payer moins cher EDF, ou son gaz, c’est garder plus de budget pour faire autre chose : se nourrir ou bien en profiter, selon la situation de chacun. Reste à savoir comment économiser, et à connaître les aides financières pour payer ses factures quand on ne peut pas faire autrement.

La consommation moyenne d’électricité


La facture EDF moyenne par mois en France s’élève à 50 euros. C’est une somme approximative, et la note ne sera bien sur pas la même pour un studio mal chauffé que pour une villa dans les alpes. C’est une première estimation, pour une surface moyenne, et qui ne comprend pas forcément le chauffage. On a l’habitude de dire qu’en France les prix sont bons, par rapport à nos voisins européens, et cela, grâce aux centrales nucléaires, qui produisent à peu de frais.

Pour arriver à cette consommation moyenne, on a prix en compte l’abonnement annuel, qui est en moyenne de 85 euros, ainsi que la consommation. Celle-ci va être une combinaison entre la surface, les personne habitant le logement et l’utilisation électrique. Souvent, les foyers ont un facture EDF, mais aussi une GDF.

Car là où on dépense le plus, c’est bien dans les radiateurs, c’est plus de la moitié de l’énergie dépensée dans un logement (un peu moins au bureau, où on utilise plus de lumière que de raison).

Faire des économies d’électricité


Quand on reçoit sa facture, on pousse souvent des « oh » d’indignation, et puis on la range. Sauf que si vous avez l’impression de dépensé trop, vous pouvez faire des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique dans une habitation, la votre en l’occurrence.

Avec quelques astuces, on peut influer sur le coût, et le faire baisser. Car l’énergie ne fait qu’augmenter, et cela ronge le pouvoir d’achat des ménages, de plus en plus. On redoute le jour où la facture arrive dans la boîte aux lettres, surtout celle du rattrapement annuel si on est mensualisé. Le gaz, lui, pour rappel, va encore prendre quelques % en janvier.

Réduire sa facture électrique

On peut faire des travaux d’isolation, d’éclairage et de chauffage, mais dans une moindre mesure, on peut aussi remplacer toutes les ampoules par des économiques à LED qui durent 3 fois plus longtemps que les autres (même si elles sont plus chères à l’achat) ou acheter un économiseur d’électricité.

Il y a donc des solutions qui ne nécessitent pas de gros investissements mais qui permettent d’alléger la note. Souvent, on met en place ces économies après un problème avec une grosse facture EDF. Pourtant, mieux vaut agir en amont pour éviter que cela arrive, tout simplement.

economiser sur son budget

On peut payer moins en commençant par modifier son comportement. Ainsi, tous les appareils électroménagers qui sont de grands consommateurs de watt doivent dans la mesure du possible être utilisés pendant les périodes creuses, moins chères de 40%. Lancer donc vos lessives et votre lave vaisselle à partir de 22h30 (sauf si vous habitez dans un immeuble, vos voisins risquent de ne pas trop apprécier).

Pour les cuisinières, sachez que la cuisson au four est energivore, le micro ondes, lui, consomme beaucoup moins. Le froid enfin. Pensez à dégivrer votre frigo régulièrement, car si la couche de glace est trop épaisse, cela vous fera dépenser environ 30% de plus.

Comment payer moins de gaz ?


Il en va de même pour votre facture GDF. Mais contrairement à la croyance, cela ne se fera pas en se chauffant moins, mais en se chauffant mieux. Pour les courageux qui vont sauter le pas, c’est donc un double effet qui se profile : plus de confort et moins de dépense.

Il va donc falloir commencer par entretenir tous vos appareils, les faire réviser, pour s’assurer de leur bon fonctionnement. C’est valable pour la chaudière, mais aussi pour les radiateurs. Ensuite, il faut les nettoyer régulièrement, et faire en sorte que rien ne soit mis devant pour atténuer leur efficacité.

Chaque année, vous devez les purger. L’opération est simple, il suffit d’ouvrir le petit robinet prévu à cet effet. Sur certains modèles, vous pourriez avoir besoin d’une clé, qui s’achète dans les magasins de bricolage. Pour la chaudière, la pression doit toujours être proche des 1,5 bars. Si ce n’est pas le cas, ajoutez, ou enlevez de l’eau.

Les pistes à suivre pour faire des économies


D’abord, ne surchauffez pas trop les pièces. Une température de 20 en journée et de 18 pendant la nuit est largement suffisante. A chaque degré économisé, c’est 7% de gagné, d’où l’intérêt d’avoir un thermostat pour faire les réglages nécessaires.

Si vous n’êtes pas dans l’appartement, baissez la température, et remontez là à votre retour. Pensez à bien aérer vos pièces chaque jour, car cela réduit leur humidité. Equipez vos fenêtres de volets pour la nuit, cela évitera à la chaleur de se disperser selon le vitrage.

faire des économies

Si malgré tout cela, vous n’arrivez pas encore à faire les économies suffisantes, alors il faudra passer à l’étape suivante : les gros travaux. Avant de faire n’importe quoi faites faire un diagnostic thermique. Peut-être qu’il faudra changer la chaudière.

La nouvelle génération d’appareil vous fera gagner 30%. Dernière étape : l’isolation. Là, ce sont de gros investissements, mais il existe des aides financières qui peuvent venir réduire la facture, notamment par un crédit d’impôt.

Acheter un économiseur d’électricité

Cet installation peut vous faire économiser 30% de votre facture EDF en économisant de l’énergie. Et pas besoin de se lancer dans de gros travaux ! Il s’agit juste d’un petit boîtier à brancher sur son installation, qui va venir réguler le flux électrique et ainsi lutter contre les pertes d’énergie.

En tant qu’appareil intelligent, il peut aussi faire des trucs un peu plus dingues, comme couper le chauffage s’il estime qu’il y a du gaspillage dans l’air… Mais ça fonctionne, et çà permet de gagner du pouvoir d’achat en évitant de détruire votre maison pour refaire l’installation.

Vous devrez toutefois passer par un professionnel pour le mettre en service et le poser, même si pour certains modèles, vous pourrez le faire vous même. Les prix tournent autour de 100 euros, le double pour les modèles les plus perfectionnés.

Faire une réclamation


En cas de grosse facture inexplicable, il vous est possible de contester votre facture EDF et ainsi de tout mettre en oeuvre pour résoudre ce litige le plus rapidement possible. Le service consommateur est en principe assez prompte à agir, même si parfois, en fonction du litige, cela peu prendre un peu de temps. La réclamation, elle, peut se faire par tous moyens : courrier, téléphone, net.

Si le conseiller EDF ne peut répondre favorablement à votre demande, et si vous persistez, vous pouvez toujours saisir le médiateur national de l’énergie, avant éventuellement d’engager des démarches auprès des tribunaux (cela vaut aussi pour l’indemnisation).

Payer en plusieurs fois

Les difficultés financières ne doivent pas vous pousser à faire l’autruche. Obtenir des délais de paiement n’est pas chose impossible, même pour une entreprise. L’intérêt d’EDF étant bien sûr qu’au final vous réussissiez à régler vos factures.

Tout le monde peut un jour rencontrer ce genre de situation, donc pas de panique, mais il ne faut surtout pas faire l’autruche. La première chose à faire, pour connaître les solutions à mettre en place, reste d’appeler un conseiller EDF. Pour les grosses difficultés, sachez qu’il existe un service solidarité.

Certaines associations peuvent aussi vous aider

Le CCAS de votre ville, le service social de la mairie, les prêts de la CAF ou la médiation multi services. Dans la série des aides financières pour les impayés, renseignez vous aussi auprès du fonds de solidarité logement (valable aussi bien pour les locataires que pour les propriétaires occupants), et de l’accompagnement énergie.

Des dispositifs similaires existent aussi pour ceux qui rencontrent des difficultés à payer leurs factures de gaz, qu’il s’agisse de GDF ou d’un autre prestataire.

L’énergie augmente chaque année, c’est un fait, et la courbe n’est pas prête de s’inverser. Reste donc à trouver des solutions pour réduire ses coûts, la plus abordable étant de modifier son comportement, puis de faire les travaux nécessaires pour ceux qui en ont les moyens. Enfin, si vous avez du mal à régler, vous pouvez prétendre à un échelonnement, ou à toute autre solution d’aide pour vous en sortir.

2 Comments

  1. Eliot
  2. webmaster

Discussion